Vos poneys préférés

Pour parler de notre show favori sans modération... ou presque.
Avatar du membre
RonnyDD
Brony savant
Messages :709
Enregistré le :03 oct. 2016, 22:00
Sexe :Garçon

Re: Vos poneys préférés

Message par RonnyDD » 24 oct. 2018, 21:48

Bakaarion a écrit :
23 oct. 2018, 15:51
Ben pourtant c'était clair, tu l'as bien précisé avant , je vois pas où est le problème ?
Concrètement, je ne l’avais pas précisé. J’avais simplement dit que je commentais «ton» top.
Bakaarion a écrit :
23 oct. 2018, 15:51
Et avant ça j'étais en train d'écrire celui sur le mane 6 depuis un moment aussi.
Que tu penses terminer bientôt?

Avatar du membre
Bakaarion
Brony légendaire
Messages :1079
Enregistré le :13 mai 2017, 14:15
Sexe :Garçon
Localisation :Roanne

Re: Vos poneys préférés

Message par Bakaarion » 24 oct. 2018, 22:30

Je l'ai laissé en plan, j'ai fait le mane 7 entier, mais je pourrais largement améliorer le tout qui est encore confus. Faut que je le reprenne.
En attendant Sbro à le sien de terminé, je pense qu'on aura de quoi faire :applebmouth:

Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages :1397
Enregistré le :20 déc. 2017, 15:05
Sexe :Garçon
Localisation :France

Re: Vos poneys préférés

Message par Sbro » 25 oct. 2018, 01:41

Ah oui, faudra que je mette ça en ligne... :swbigsmile:
... quand j'aurais assez de temps libre pour une dernière relecture. :twibook:
- Pavé César ! Ceux qui vont (pas :applebloom:) te lire te saluent ! :scootsmile2: :swamused: :applebyay:
- :scoterror: :swnope: :applebmouth:

Avatar du membre
RonnyDD
Brony savant
Messages :709
Enregistré le :03 oct. 2016, 22:00
Sexe :Garçon

Re: Vos poneys préférés

Message par RonnyDD » 26 oct. 2018, 13:50

Tu as peut-être besoin d’aide? :RDcute:

Si tu veux, je me pointe chez toi et je m’occupe de faire la vaisselle, la lessive, etc?
Ça te laisserait plus de temps pour travailler sur ton top.

Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages :1397
Enregistré le :20 déc. 2017, 15:05
Sexe :Garçon
Localisation :France

Re: Vos poneys préférés

Message par Sbro » 26 oct. 2018, 17:45

Première réaction : :RDlaugh3:
Deuxième réaction : tu es tellement impatient que tu veux faire le trajet jusqu'en France pour m'aider ?! :rdeye:
C'est pas tant pour la maison qui me bouffe du temps libre, c'est le taf. Tu veux venir pour aller au boulot à ma place ? :babs:
Mais bon, là c'est le week-end, je vais trouver un moment pour publier mon top. :rdhair:
- Pavé César ! Ceux qui vont (pas :applebloom:) te lire te saluent ! :scootsmile2: :swamused: :applebyay:
- :scoterror: :swnope: :applebmouth:

Avatar du membre
Bakaarion
Brony légendaire
Messages :1079
Enregistré le :13 mai 2017, 14:15
Sexe :Garçon
Localisation :Roanne

Re: Vos poneys préférés

Message par Bakaarion » 26 oct. 2018, 19:26

Moi je m'occupe de faire le lit et de faire à manger sinon :coolstory:

Avatar du membre
RonnyDD
Brony savant
Messages :709
Enregistré le :03 oct. 2016, 22:00
Sexe :Garçon

Re: Vos poneys préférés

Message par RonnyDD » 26 oct. 2018, 23:20

Bakaarion a écrit :
26 oct. 2018, 19:26
Moi je m'occupe de faire le lit et de faire à manger sinon :coolstory:
Hors de question! Je te rappelle que tu as aussi un top sur le mane 6 en cours. :notamused:

Avatar du membre
Bakaarion
Brony légendaire
Messages :1079
Enregistré le :13 mai 2017, 14:15
Sexe :Garçon
Localisation :Roanne

Re: Vos poneys préférés

Message par Bakaarion » 26 oct. 2018, 23:38

Je... D'accord Image

Avatar du membre
Sbro
Brony légendaire
Messages :1397
Enregistré le :20 déc. 2017, 15:05
Sexe :Garçon
Localisation :France

Re: Vos poneys préférés

Message par Sbro » 27 oct. 2018, 20:23

Bon, allons-y vite avant que quelqu'un d'autre ne me propose ses services. :RDfear3:
Il est temps de publier la mise à jour et le détail de mon premier classement ! :twiscribe:
viewtopic.php?f=115&t=5518#p88978

J’ai essayé de ne pas trop parler de la saison 8, mais soyez avertis qu’il a de légers spoilers la concernant, principalement la présence de certains personnages. En revanche, il n’y a rien qui concerne son final.
Prenez des sachets de pop-corn et des tubes d’aspirine, et bonne lecture ! :pinkpop:

*********************************************************************************

1- Twilight Sparkle :twiright:
Oui je sais, c’est surprenant. :twicynic:

La place de Mane préférée a oscillé entre Fluttershy et Twilight pendant les deux premières saisons, et c’est finalement la troisième qui l’a décidé définitivement.

Contrairement à bien (trop ?) de dessins animés, My Little Pony n’est pas une série qui stagne : les personnages, les relations entre les personnages, l’univers évoluent, et c’est un des facteurs qui font que j’adore cette série. Et le personnage le plus représentatif de cette démarche à mes yeux est Twilight.

Ça a été un réel plaisir de la voir tisser des liens d’amitié avec les autres Mane, devenir une princesse alicorne et s’habituer à ce nouveau statut, obtenir son propre château et gérer la carte de l’Amitié, être en conflit avec Trixie et la pardonner petit à petit, former Starlight, passer du temps avec sa famille... La liste est longue, et la série a encore apporté des changements dans la saison 8.

Comme elle le dit elle-même dans Fame and Misfortune, Twilight est loin d’être parfaite. Elle a fait des erreurs, qu’elle a réussi à surmonter plus ou moins facilement. Elle a aussi eu des moments de doute, de déception et de tristesse, certains ayant réussi à m’émouvoir.

Beaucoup citerons Pinkie Pie ou Discord comme meilleure source de rires dans cette série, pour ma part, je les dois clairement à Twilight. Feeling Pinkie Keen, le mythique Lesson Zero, It’s About Time, Dragon Quest, Forgotten Friendship... Twilight m’a beaucoup fait rire avec des scènes, des répliques, des cris, des visages ou une combinaison de plusieurs de ces éléments.

J’aime bien aussi sa relation avec son premier assistant Spike et son deuxième assistant Owlowiscious (génial, bien orthographié sans vérifier !), même si ce dernier n’est pas apparu très souvent.

Il y a un autre facteur à prendre en compte : l’identification. Ça joue énormément sur l’appréciation d’un personnage principal. Et il se trouve que je me reconnais beaucoup en Twilight, avec son calme naturel, sa grande culture, sa passion pour la lecture et l’écriture, sa fâcheuse tendance à "ramener sa science" ainsi que sa manie de l’ordre et du rangement.
Les crayons bien alignés sur le bureau, ça me connait. :twismile:

Son comportement originel, vu dans l’épisode 1, A Canterlot Wedding et Amending Fences, à savoir une personne qui consacre plus de temps aux études/au travail et à des loisirs solitaires qu’à se faire ou voir des amis me parle beaucoup également vu que j’étais comme ça pendant des années. J’ai un peu corrigé ce défaut depuis, et essaye encore de l’améliorer.

Terminons avec l’interprétation du personnage par le duo Claire Tefnin-Nancy Philippot en VF et Tara Strong-Rebecca Shoichet en VO, des comédiennes et comédiennes-chanteuses talentueuses et impliquées, et je pense en avoir terminé avec les raisons qui ont donné la première place à Twilight.
Attendez-vous à voir souvent ce genre de commentaire dans ce classement, la voix est un critère important dans mon appréciation d’un personnage.

2- Fluttershy :flutterhug:

Je peux structurer mon appréciation de Fluttershy comme celle de Twilight.

J’ai adoré voir le personnage évoluer au fil des 8 saisons.
Et oui, il a bien évolué, contrairement à ce que pensent certaines mauvaises langues dont les propos ont été transposés dans Fame and Misfortune.
Fluttershy est devenue plus confiante en elle et plus sociable avec les autres, ça se voit dans sa manière de parler et son attitude. Ça a mis du temps à arriver, mais on ne pouvait pas espérer qu’il y ait un changement radical en un claquement de doigt. Ces choses-là prennent du temps, et au prix d’efforts, que Fluttershy a indéniablement faits.
Il lui arrive encore de faire preuve d’un peu, voire beaucoup de timidité, mais on ne peut pas le lui rapprocher. Elle ne pouvait que corriger ce comportement, mais elle ne s’en débarrassera jamais complètement. Il en restera toujours une trace.

Fluttershy m’a beaucoup fait rire, avec son attitude cruelle The Return of Harmony, Put Your Hoof Down et The Mean 6, quand elle se barre au début de Dragon Quest (meilleure façon de justifier l’absence d’un personnage), quand elle se fait passer pour malade dans Hurricane Fluttershy ou quand elle change de personnalités dans Fake It ‘Til You Make It. Elle a aussi de bonnes scènes dans Stare Master et The Crystal Empire.

Elle a également une excellente comédienne-chanteuse pour l’interpréter en VF et en VO, à savoir Élisabeth Guinand et Andrea Libman. Je préfère cette dernière en Fluttershy plutôt qu’en Pinkie Pie.

L’identification à Fluttershy a également joué sur la place, vu que j’ai beaucoup de points communs avec elle : quelqu’un de calme et attentionné au naturel, qui s’énerve rarement mais qui peut être désagréable quand ça arrive, qui écoute plus qu’il ne parle dans une conversation de groupes et qui est assez timide pour aller ou parler avec des inconnus. Ses connaissances et son respect envers les animaux me correspondent également.
Mais alors, qu’est-ce qui lui a fait perdre la première place ? :fscry:

Le plus évident : même si elle a un développement très satisfaisant, celui de Twilight l’est encore plus, vu qu’elle est un (petit) cran au-dessus en termes d’importance de rôle.
L’autre raison tient en deux syllabes : Discord. :discord:
Oui, je sais, encore lui. Et je sais aussi que c’est une opinion impopulaire vu que la plupart des fans trouvent qu’il a apporté énormément à la série. Mais je ne peux pas me résoudre à approuver.
J’ai déjà eu l’occasion de le dire : j’ai adoré Discord qu’en tant qu’antagoniste dans The Return of Harmony, mais lorsqu’il s’est "réformé", je ne l’ai plus supporté et je me suis mis à le détester, lui et presque tous les épisodes où il apparait. Et comme Fluttershy est impliquée dans la plupart de ces épisodes, elle a hélas perdu des points.
Mais je reconnais volontiers que Fluttershy a tout même réalisé un sacré tour de force en faisant comprendre à Discord l’importance de l’amitié dans Keep Calm and Flutter On. Ce n’était pas gagné d’avance. Et la scène où Discord le réalise a eu son petit effet sur moi.

Et j’ai été très content de revoir Fluttershy évoluer indépendamment de Discord au cours de la saison 7, quand elle décide d’ouvrir un grand refuge pour animaux.

3- Rarity :rarityface:

Rarity est allée bien loin depuis le début de la série. On l’a connu comme propriétaire d’une petite boutique de vêtements à Poneyville, qui avait son petit succès auprès des habitants et attirait la curiosité de quelques célébrités. Depuis, elle a ouvert d’autres magasins dans les villes les plus prestigieuses d’Equestria et elle est devenue une styliste incontournable, qui connait tous les grands noms du monde de la mode.
J’ai adoré suivre son évolution. Je ne suis pas spécialement fan du monde de la mode, mais le cas de Rarity m’a passionné, paradoxalement.

La générosité est la dernière chose que je m’attendais à voir chez Rarity quand j’ai découvert la série. Mais elle en fait une très bonne démonstration dans une des meilleures scènes de la deuxième partie de Friendship is Magic. Ce trait de sa personnalité est vraiment admirable, et a contribué à me la faire apprécier au fur et à mesure de la série.
De plus, Rarity Takes Manehattan montre à merveille les limites de la générosité de Rarity, car certains peuvent en profiter pour leur propre compte.

Rarity a contribué à des scènes émouvantes, notamment avec Sweetie Belle mais j’aurais l’occasion d’en parler plus bas, et drôles quand elle met trop en avant son côté précieux, qu’elle fait du charme, qu’elle feint ses émotions, qu’elle hurle ou qu’elle pleure toutes les larmes de son corps en mangeant de la glace. Et n’oublions pas la mythique scène de la guitare dans Honest Apple. Même si j’avoue que certaines de ses crises de diva m’ont fait un peu grincer les oreilles.

Le travail et le caractère de Rarity font d’elle une spécialiste de la mesure et de la simulation des émotions. Il lui est arrivé de faire ça dans un but discutable et hypocrite, mais la plupart du temps, elle le fait dans de bonnes situations. Et elle a donné une très bonne leçon d’honnêteté à Applejack dans Honest Apple, un épisode qui m’a beaucoup marqué pour sa morale très juste.

Rarity a eu (et a encore) des problèmes de popularité à cause de certains aspects de son caractère, ce qui a amené à une grossière tentative d’Hasbro pour redorer son image dans une partie de la saison 5. Une partie que j’ai trouvé… perfectible. Canterlot Boutique était bien, Rarity Investigates! trop prévisible (MMMystery on the Friendship Express a fait mieux) et Made in Manehattan tout juste sympa.

L’énergie déployée par Julie Basecqz en VF et Tabitha St. Germain en VO est vraiment admirable. On pense souvent à Pinkie en termes d’énergie de jeu, mais je trouve que Rarity n’a rien à lui envier. Nathalie Delattre et Kazumi Evans se débrouillent bien pour les chansons, même si ironiquement, peu de chansons de Rarity font partie de mes préférées.

En termes d’identification, je me reconnais en Rarity dans sa façon distinguée de se comporter et s’exprimer, son dégoût pour le vulgaire, sa manie de la propreté, sa pratique occasionnelle du "chaos ordonné" ainsi que sa passion pour les romans policiers. Mais pas dans sa vantardise ni son romantisme.

4- Rainbow Dash :RDwell:

- Laisse-moi deviner... tu es Rainbow Dash ?
- C’est moi ! La seule et l’unique ! Tu as entendu parler de moi ?!

Ah, les personnages fiers et égocentriques... Cette série en a plusieurs, d’ailleurs. Je les adore autant que je les déteste.

Mais Rainbow a tout de même quelque chose que n’ont pas tous les personnages prétentieux : elle a des raisons de l’être, car elle est VRAIMENT douée. C’est comme Han Solo, il se vante d’être le meilleur pilote de la galaxie, mais ce n’est pas une réputation usurpée. Et quand on est doué, ça monte inévitablement à la tête, et influe plus ou moins sur le caractère.
Ce genre de personnage aime vanter ses exploits et être admiré. C’est une nature chez eux, ou un besoin pour reprendre un terme utilisé par Bakaarion. Ça ne fait pas d’eux des mauvais bougres, ce qu’ils veulent surtout, c’est être entourés de personnes qui les apprécient et les respectent, pour discuter et rire avec eux. Il faut juste ce genre de personnage évite d’être trop pénible et ils peuvent être de très bonne compagnie.

- Tu t’entraines pour quoi ?
- Les Wonderbolts ! Ils vont se produire en spectacle pour la fête, et je veux leur montrer de quoi je suis capable !

Rejoindre les Wonderbolts. Le rêve de Rainbow, dont elle parle dès le premier épisode de la série, dès sa première apparition. Un rêve qu’elle a réussi à concrétiser, et elle continue encore aujourd’hui d’évoluer au sein de cette patrouille acrobatique. Suivre sa carrière est un réel plaisir.

- Eh ! Si j’veux, j’peux nettoyer le ciel en dix secondes !
- Prouve-le !

Rainbow est à l’origine d’un bon nombre de scènes drôles (et de mèmes). Je dirais que mes moments préférés sont ses imitations et quand elle râle en levant les yeux au ciel.

Elle a aussi eu des moments touchants, avec Scootaloo, dont nous reparlerons plus bas, et Tank, sa tortue TERRESTRE.
On se calme, Fluttershy... :flutterkill:

J’ai déjà eu l’occasion d’en parler, c’est la relation entre une Mane et son animal de compagnie que je préfère. Bien que May the Best Pet Win! est un peu prévisible, Rainbow y apprend une bonne leçon sur les animaux de compagnie grâce à Tank.
Elle a une manière bien à elle de s’occuper de lui, et n’aime pas trop montrer son attachement pour lui en public. Mais quand personne ne regarde, elle ne se gêne pas, et c’est juste adorable à voir :
Image
Son attachement envers Tank atteignant son paroxysme dans le très émouvant Tanks for the Memories, surtout quand on se rend compte du sous-texte sur le deuil.

Pour les curieux, classement rapide des petits compagnons des Mane :
1- Tank
2- Owlowiscious
3- Opalescence
4- Winona
5- Gummy
6- Angel

Bien sûr, Angel est en dernier. Il le mérite pour les crasses qu’il a fait à Fluttershy, qui éclipsent les rares moments où il a été bon avec elle.
Enfin, Angel n’est pas dernier si on compte Peewee, qui a surtout brillé par son absence. Le comble pour un phénix. :celmug:
Au fait Starlight, c’est quand que tu comptes te trouver un animal ? :starlight22:
Je pourrais dire la même chose pour Sunset... Ah non, c’est vrai, elle a un gecko. Starlight, t’es à la traîne ! :sunset23: :starlight18:
Mais bref, revenons à notre pégase préférée. :rdfight2:

En autre bon point, certains épisodes ont révélé des traits de caractère assez inattendus sur Rainbow, je pense à son sens de l'observation dans Testing Testing 1, 2, 3, sa relation inattendue avec ses parents dans Parental Glideance ou son dégoût pour les gâteaux dans Secrets and Pies, qu'elle essaye de cacher du mieux qu'elle peut. Et des façons les plus hilarantes qui soient.

Par contre, en mauvais point, autant le caractère prétentieux de Rainbow ne m'a pas trop gêné, autant je ne suis pas spécialement fan de son goût pour les blagues plus ou moins douteuses que l’on peut voir dans Griffon the Brush Off, Luna Eclipsed ou le prévisible 28 Pranks Later.

Niveau identification avec Rainbow, je n’ai pas son principal trait de caractère, même si j’ai ma petite fierté et parfois des envies d’attention égocentriques. Je ne suis pas non plus très friand de vitesse, de sport ou d’esprit de compétition. Mais j’aime bien son goût de l’action et des romans d’aventure, son désintérêt partiel pour la mode (elle ne déteste pas totalement) et son désintérêt absolu pour le shopping dans les magasins de vêtements.

- Rarity, c’est teeeeellement ennuyeeeeeux !
Image
Pour finir, j’adore les comédiennes de la VF et la VO, Mélanie Dambermont et Ashleigh Ball. Enfin, comédiennes-chanteuses, soyons précis. D’autant que toutes les chansons auxquelles Rainbow a participé sont aussi géniales qu’elle !
En plus, Mélanie Dambermont est une des comédiennes belges que je préfère, si ce n’est celle que je préfère le plus. :rdhair:

5- Applejack :applelaugh:

Le développement des précédentes Mane s’est en partie fait grâce à un même élément : un changement de lieu (de vie, de travail...). Ce n’est pas le cas avec Applejack, qui gère toujours sa chère ferme depuis la saison 1.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il s’en est passé des choses dans cette ferme ! On l’a vu presque autant que la place de Poneyville, Canterlot ou Jumanhattan ! Flim et Flam ont eu des vues sur elle, les chauve-soufruits vampires ont failli ruiner tous les vergers et je crois bien que les attaques de branche-loups et autres bestioles de la forêt Everfree voisine arrivent souvent.

Même en restant dans sa ferme, Applejack a tout de même eu droit à un développement satisfaisant, même s’il est loin d’être aussi riche que celui des précédentes Mane.
Certains la rabaissent au même niveau qu’un background pony avec sérieux ou humour, mais je ne suis pas d’accord avec cette comparaison.

Applejack a appris à modifier son comportement forgé par le travail à la ferme, comme savoir accepter l’aide des autres dans un des premiers épisodes (Applebuck Season), ne pas vouloir tout gérer (Apple Family Reunion), apprendre à laisser Apple Bloom se débrouiller seule (Somepony to Watch Over Me) ou apprendre à décompresser (Applejack’s "Day" Off). Son comportement dans The Last Roundup où elle refuse de rentrer à Poneyville pour honorer sa promesse et par honte est particulièrement touchant.

C’est aussi une des rares Mane qui se permet de dire "Je n’ai rien appris du tout ! J’avais raison depuis le début !", dans The Super Speedy Cider Squeezie 6000.

En tant que représentante de l’honnêteté, un des éléments les plus importants de l’amitié (MERCI la saison 8, je pense qu’on l’a compris maintenant ! :rarityangry2:), Applejack a eu de belles occasions d’expérimenter les dangers de l’abus de mensonges dans Where the Apple Lies et l’abus d’honnêteté dans Honest Apple.

Enfin, n’oublions pas les épisodes touchants mettant en scène sa famille comme Apple Family Reunion et le fameux The Perfect Pear centré sur ses parents. Ceux impliquant Pinkie et la famille Pie ont de bons points, mais ils ne font pas partie de mes favoris.

Niveau identification, je ne n’exprime pas avec le même niveau de langage ni la même rudesse qu’Applejack, mais je suis très honnête, même quand cela peut m’attirer des problèmes. D’autant que je mens très mal. Il m’arrive aussi d’être têtu ou borné, comme Applejack dans Applebuck Season et Bats!.

On en a déjà parlé, Applejack n’est agréable à écouter qu’en VF pour moi, avec Fabienne Loriaux et Nathalie Stas. J’ai toujours détesté l’accent texan, et ce n’est pas la VO qui m’a fait changer d’avis. Je préfère Ashleigh Ball en Rainbow.

6- Pinkie Pie :pinkparty:

Comme Applejack, Pinkie n’a pas été développée avec un changement de lieu, vu qu’elle vit et travaille toujours au Sugarcube Corner. Elle n’a pas été délaissée niveau développement, mais ne l’a pas été autant que d’autres.
Toutes ces similitudes entre Applejack et Pinkie Pie... Serait-ce LA preuve qu’elles sont bien de la même famille ?! :pinkie2:

Pinkie m’a bien fait rire depuis le début de la série, que ce soit tout le long d’un épisode comme Party of One, Too many Pinkie Pies, The One Where Pinkie Pie Knows ou Secrets and Pies ou le temps de quelques répliques comme dans One Bad Apple, It Isn’t the Mane Thing About You ou Molt Down.

Elle a aussi amené à des moments touchants, notamment avec sa sœur Maud Pie dont je reparlerai plus bas.

Ce qui a fait perdre des points à Pinkie, c’est le côté pénible qui découle inévitablement de son comportement, et qui m’a ennuyé à plusieurs reprises, même dans des épisodes que j’adore comme A Friend In Deed, The Last Roundup ou Rock Solid Friendship. Ironie du sort, c’est sans doute ce trait de caractère de Pinkie auquel je m’identifie le plus, car il m’arrive d’être trop bavard ou de monopoliser la parole dans les conversations.

Il y a aussi le design. Je n’en ai pas parlé jusqu’à présent car ça n’a pas vraiment influencé mon classement, mais il y a un ou plusieurs éléments de l’apparence des précédentes Mane que j’aime bien comme la forme de la crinière, les associations de couleurs ou les expressions faciales. Pinkie est celle que j’aime le moins à ce niveau-là. Même si niveau expressions faciales, je ne me lasserai jamais de ses grands sourires accompagnés du fameux "squee".
Image
La comédienne-chanteuse Nathalie Hugo en VF et le duo Andrea Libman-Shannon Chan-Kent en VO maitrisent parfaitement les multiples facettes de Pinkie, capable de parler vite, rigoler, menacer, râler, hurler, déprimer, pleurer, chanter...
Même si j’avoue que dans les deux versions, les premières chansons ne sont pas formidables.
Je ne t’ai pas oublié, Chanson du rire / Laughter Song de l’épisode 2 ! :ppduno:

7- Sunset Shimmer et Starlight Glimmer :sunset19: :starlight8:

Alors ça va un peu compliqué à expliquer.
Commençons avec la première qui est apparue, Sunset. :sunset15:

C’est le meilleur personnage d’Equestria Girls, et un très bon personnage de la G4 toute entière (My Little Pony + Equestria Girls).

Mais...

C’est peut-être un critère de jugement stupide de ma part, mais le fait qu’elle soit surtout liée à Equestria Girls et qu’elle soit apparue après les Mane 6 m’empêche de la mettre plus haut que la 7ème place.

Cependant, si je passais outre ce critère, sachez que je serais capable de la mettre à la 5ème place, ce qui donnerait Applejack en 6ème et Pinkie en 7ème.

J’ai bien aimé Sunset en tant qu’antagoniste du premier film (ma préférée d’Equestria Girls, voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p89793), et ça a été un réel plaisir de la voir se racheter et évoluer dans les autres films, la web-série et les moyens-métrages.

Bon, la mise en avant assez importante de Sunset dessert inévitablement les autres Human, mais ça permet à Equestria Girls de ne pas être une simple redite de My Little Pony.

Sunset est cultivée et a un comportement calme au quotidien, mais il lui arrive de perdre son sang-froid sous le coup de la frustration ou d’une grosse colère. Elle en a fait notamment montre dans Forgotten Friendship et surtout Rollercoaster of Friendship. J’aime beaucoup son caractère, d’autant qu’il est très proche du mien.

La comédienne-chanteuse de la VO s’en sort très bien, mais bon normal, c’est Rebecca Shoichet. En VF, j’aime beaucoup la comédienne, Laëtitia Liénart, mais moins la chanteuse, Marie-Ange Teuwen.
Rah, pourquoi tu n’as pas continué de chanter après Rainbow Rocks, Laëtitia ?! Tu t’en sortais si bien dans le film ! :rgonk:

Tiens, en parlant de Sunset, classement rapide des Human (5, 6 et 7), sans tenir compte de ce qui a été fait avec les Mane 6 :
1- Sunset Shimmer
2- Twilight Sparkle (ou Sci-Twi, même si je n’aime pas ce nom)
3- Rainbow Dash
4- Rarity
5- Applejack
6- Fluttershy
7- Pinkie Pie
Twilight n’est peut-être pas apparue dans deux films (enfin, un seul, techniquement :twiproud:), mais elle s’est vite rattrapée niveau développement.
Rainbow a été bien mise en avant, et ça lui a été bénéfique.
Rarity et Applejack se partagent le reste des scènes marquantes. Elles ont droit à un bon développement dans le moyen-métrage Rollercoaster of Friendship.
Fluttershy et Pinkie Pie ont seulement droit à des bons moments de quelques images, mais rarement à des scènes complètes.
Starlight, maintenant. :sgsmile:

On se retrouve dans le même cas que Sunset : étant donné qu’elle est la dernière Mane à être apparue, j’ai du mal à avouer que je la préfère à des Mane qui sont là depuis la saison 1.

Mais si je passais outre ce sentiment, je la mettrais à la 5ème place, comme Sunset.

J’ai adoré Starlight en tant qu’antagoniste dans la saison 5 (voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p88824), et ça a été un réel plaisir de la voir se racheter et évoluer dans les saisons suivantes.
Non, ce copié-collé n’est pas anodin. :starlight22:

Les épisodes complètement ou partiellement centrés sur sa relation avec Sunburst, Trixie et Maud Pie sont excellents. Ça a été l’occasion de la voir retrouver un de ses rares amis d’enfance et tisser de nouvelles amitiés grâce aux leçons de Twilight, malgré des obstacles aussi variés que le temps qui a passé (Sunburst), Pinkie (Maud) ou Twilight elle-même (Trixie). Et aussi entretenir ces amitiés, souvent mises en péril. Enfin, avec Maud ça a l’air d’aller, avec Sunburst c’est mieux maintenant, mais avec Trixie, ça arrive souvent.

Ça n’aura échappé à personne je pense, Starlight est un peu un mix du comportement des autres Mane. On retrouve chez elle une culture solide, une certaine franchise, une petite fierté, une bonne tenue, un peu de gêne (surtout devant des poneys qu’elle a blessé par le passé) et il lui arrive parfois d’être une vraie pipelette ou un peu trop excitée. J’aime bien ce mélange et avec le recul, je me demande si ce n’est pas la Mane qui a le caractère le plus proche du mien.
Comme Sunset, Starlight a aussi des moments de frustration et des crises de colère mémorables, mes préférées étant survenues dans All Bottled Up, The Parent Map et A Matter of Principals, dans une scène que certains n’auront aucun mal à deviner :
Image
Enfin, j’adore les fameux sourires crispés de Starlight, qui me font bien rire. :starlight12:
Bon, ce qui me gêne le plus avec Starlight, c’est qu’elle est parfois trop mise en avant. :starlight10:

Il fallait qu’elle fasse des actions marquantes pour devenir un bon personnage récurrent. Mais il y a de bonnes et de mauvaises façons de le faire.

Les épisodes avec Sunburst, Trixie et Maud Pie très bien réalisés, c’était une très bonne idée de faire en sorte qu’elle sauve Equestria avec son petit groupe dans le final de la saison 6 et elle fait une bonne conseillère d’éducation et une directrice de remplacement dans la saison 8.

Mais lui donner raison sur toute la ligne dans Shadow Play ou faire en sorte que ce soit la seule qui redonne le moral à Twilight dans School Daze, ça, c’était très mal géré.

Très bonne comédienne-chanteuse en VF et en VO, avec Séverine Cayron et Kelly Sheridan. J’avoue que je n’ai été très emballé par les premières chansons de Séverine Cayron, mais elle s’en sort très bien dans la saison 8.
Alors la question qui se pose maintenant, c’est qui je préfère entre Sunset et Starlight ? :sunset21: :starlight26:

Eh bien...
Starlight écrase largement Sunset en termes de design. :sunset22: :starlight6:
Forme licorne bien sûr, il serait stupide de comparer une licorne et une humaine.

Mais Sunset est la meilleure pour le reste. :sunset18: :starlight23:
Désolé Starlight, mais tes problèmes de développement m’ont vraiment fait tiquer. Et Sunset n’a pas ce genre de problème.

Sunset et Starlight ont eu l’occasion d’interagir ensemble dans l’épisode spécial Mirror Magic, et c’était vraiment excellent. La scène de leur rencontre figure clairement dans mes préférées d’Equestria Girls. Voire de toute la G4.
Image
Par contre, la forme humaine de Starlight est absolument immonde, que ce soit au niveau physique ou vestimentaire... :raritywining:
On voit vraiment trop qu’il a été pensé pour une poupée.
Et c’est une autre preuve pour ma théorie qui dit que les poneys qui vont dans le monde des humains rajeunissent. Personne ne me fera croire que Starlight est encore en âge d’aller au lycée, ou qu’elle pourrait ressembler à une ado sous forme humaine.
Pour citer l’intéressée dans The Parent Map :
- Je suis une jument adulte !
Image
Si Starlight est amenée à réapparaitre dans Equestria Girls, j’espère qu’elle aura un autre design... :twiwind:

8- Sweetie Belle :swamused:

On retrouve ici la même situation que pour les Mane : la place de Chercheuse de Talent préférée a longtemps oscillé entre Sweetie Belle et Apple Bloom. Je me suis décidé assez tardivement.

Sweetie Belle n’a peut-être pas hérité du génie de sa grande sœur en couture, mais comme elle, elle est toute mignonne, elle se tient et s’exprime bien, elle perd son calme quand elle est colère, elle peut verser des torrents de larmes et elle est très romantique. Il lui arrive aussi de feindre ses émotions, avec plus (Sleepless in Ponyville) ou moins (Marks for Effort) de succès.

Les gueulantes surprises de Sweetie Belle m’ont bien fait rire, surtout dans Hearts and Hooves Day et Marks and Recreation.

Son romantisme est souvent ce qui la motive pour entrainer les autres Chercheuses dans un nouveau coup. Elle s’implique beaucoup pour caser Cheerilee avec Big Mac (d’où sa frustration quand ça rate et sa joie quand ça réussit) et aide beaucoup Big Mac à conquérir Sugar Belle. On sent qu’elle a été bercée par les contes de fées, comme Rarity qui rêve de coup de foudre et de prince charmant. Sweetie Belle est sans doute celle qu’il faut blâmer le plus pour le recours au philtre d’amour dans Hearts and Hooves Day et elle utilise un livre de contes pour inspirer Big Mac dans Hard to Say Anything.
C’est aussi trop choupi de voir Sweetie Belle et ses copines trop contentes de savoir que Sweetie a un admirateur secret et se mettre à sa recherche dans The Break Up Break Down.

Sweetie Belle est la chanteuse des Chercheuses, même si ça ne deviendra pas son talent principal et que les autres prouveront qu’elles ne sont pas nulles dans ce domaine. C’est d’ailleurs marrant de voir que Sweetie Belle est capable de délivrer soit de belles chansons... soit de belles fausses notes.
- MON PÈRE AVAIT CENT P’TITS PONEYS ! MON PÈRE AVAIT CENT P’TITS PONEYS !
Image
Deux autres caractéristiques de Sweetie Belle sur lesquelles la série n’a malheureusement pas trop insisté : elle a mis du temps à pratiquer la magie avec sa corne. Souvenez-vous de ses difficultés dans Twilight Time. Désormais, elle a l’air de s’en sortir. La série aurait pu mettre ça un peu plus en avant, dommage.
Deuxième point, Sweetie Belle est une terrible cuisinière. Je compatis tellement avec elle, même si je ne suis pas mauvais au point de brûler du jus d’orange ou de réduire des toasts en une bouillie noire et visqueuse.
Image
J’ai déjà eu l’occasion d’en parler, j’adore la relation entre Sweetie Belle et Rarity, qui en plus d’être bien construite me rappelle celle avec ma propre petite sœur. Sisterhooves Social, où Rarity ne laisse rien faire à Sweetie Belle, à part ce qu’ELLE a envie de faire, et ne supporte pas qu’on touche à ses affaires, m’a beaucoup touché. J’ai d’abord trouvé From Whom The Sweetie Belle Toils, où Sweetie Belle pense que Rarity lui fait de l’ombre avec sa réussite personnelle, juste sympathique, mais il est récemment remonté dans mon estime. Quant à Forever Filly, où Rarity traite encore Sweetie Belle comme une gamine, il m’a tant ému que c’est l’épisode de la saison 7 que je préfère, et je pense que c’est lui qui a définitivement défini Sweetie Belle comme ma Chercheuse préférée.
Je pense aussi que vu que les parents de Rarity et Sweetie Belle sont absents assez souvent, ça a renforcé leur proximité et elles essayent au maximum de bien s’entendre car Sweetie Belle ne pourrait pas aller vivre autre part.

Même si Forever Filly indique clairement que Sweetie Belle a grandi, je l’ai toujours considérée comme la Chercheuse la plus mature. Elle a sa part de répliques et d’idées farfelues, mais elle a aussi appelé Apple Bloom et Scootaloo à se calmer à quelques occasions, notamment Stare Master. Cette maturité fait sens vu qu’elle est aussi bien élevée que Rarity.

J’adore la comédienne-chanteuse qui interprète Sweetie Belle en VF et en VO. Cathy Boquet et Claire Corlett ont commencé avec une voix de gamine adorable, pour prendre de l’assurance et de la maturité au fil des saisons.

9- Apple Bloom :applebyay:
Et dire qu’on la connait depuis le premier épisode ! :applebmouth:
Épisode où elle ne se contente pas de faire un petit coucou, elle a même droit à une réplique.
Granny Smith peut en dire autant. Pas Big Mac en revanche, vu qu’il ne dit rien. :granny2: :bignope2:

Apple Bloom délivre même une des premières bouilles trognonnes de la série :
- Tu ne vas pas déjeuner avec nous ?
Image
En tant que première Chercheuse de Talent à être apparue, Apple Bloom a eu droit à un petit peu plus de développement que Sweetie Belle et Scootaloo et je l’ai longtemps considéré comme la chef du trio, alors qu’aucune ne l’est techniquement. Elles agissent toujours de concert, même s’il y en a parfois une des trois qui se montre un peu plus concernée par ce qui est en jeu (l’amour pour Sweetie Belle, l’action pour Scootaloo...). Il leur arrive de ne pas être d’accord sur certains points, mais leurs débats et leurs petites disputes ne les ont presque jamais amenées à se faire la gueule, contrairement aux Mane ironiquement, alors que celles-ci sont plus âgées que les Chercheuses.

Mon appréciation d’Apple Bloom et des premiers épisodes des Chercheuses a pourtant été en dents de scie. J’ai bien aimé le fait qu’Apple Bloom soit la seule qui ne soit pas effrayée par Zecora dans Bridle Gossip (très bonne morale) et ose désobéir à Applejack en profitant de sa petite taille, avec ce petit regard narquois qu’on aura l’occasion de revoir :
- Désolée Applejack, mais maintenant, c’est MOI la grande sœur !
Image
Apple Bloom m’a à moitié fait pitié et à moitié soulé dans Call of the Cutie, où elle est harcelée à cause de son absence de marque de beauté et où ELLE harcèle d’autres poneys pour espérer la trouver plus vite.

Stare Master a mal commencé, mais les scènes dans la Forêt Everfree ont tout rattrapé, avec les échanges entre les Chercheuses qui font encore partie de mes préférés de la série entière.
- Ça suffit vous deux ! C’est pas en nous disputant qu’on trouvera la poule ou bien notre talent ! :swmad2:
- C’est peut-être ça notre talent : nous disputer ! :applebmouth:
- N’importe quoi ! :sadaloo2:

The Show Stoppers est sympa, malgré le côté cringe (mais voulu) de l’épisode et le fait que les Chercheuses ne voient pas l’évidence, qui est assez frustrant (mais voulu également).

La saison 2 n’a pas été formidable pour Apple Bloom et les Chercheuses, vu que je n’ai pas vraiment aimé The Cutie Pox, Family Appreciation Day et Ponyville Confidential.
Pareil pour Hearts and Hooves Day, mais j’ai fini par mieux l’apprécier après coup.
Il n’y a que Sisterhooves Social qui m’a fait une forte impression dès le début, et qui m’a fait commencer à juger les trois Chercheuses séparément.

La saison 3 a été parfaite pour les Chercheuses, avec les excellents One Bad Apple et Sleepless in Ponyville, ce dernier m’ayant définitivement amené à juger chaque Chercheuse séparément avec le début de la relation entre Scootaloo et Rainbow.

Et après, les épisodes excellents ont continué à s’enchainer avec Flight to the Finish, Crusaders of the Lost Mark, The Cart Before the Ponies, Marks for Effort...

Après la saison 3, Apple Bloom a eu droit à quelques épisodes centrés sur elle plus intéressants que Call of the Cutie et The Cutie Pox comme Somepony to Watch Over Me. Je n’ai pas spécialement aimé On Your Marks, par contre.

Du fait de son éducation, Apple Bloom est tout aussi directe et franche qu’Applejack, ce qui a amené de grands moments. Il lui arrive aussi de prendre un ton menaçant (plus prononcé dans la VF à mon goût), notamment dans la scène du marché dans Call of the Cutie, avant le départ de la course dans Sisterhooves Social et dans One Bad Apple. Ça m’a toujours fait marrer. On dirait qu’elle est toujours prête à en découdre.

L’intérêt d’Apple Bloom pour les potions, que l’on a pu voir dans Bridle Gossip, The Cutie Pox, Twilight Time et On Your Marks est assez original, mais c’est dommage que la série n’ait pas plus approfondie ça.

Alors que Sweetie Belle et Scootaloo ne voient presque jamais leurs parents, Apple Bloom a perdu les siens (jusqu’à preuve du contraire) mais elle est entourée par une famille aimante. Elle a une bonne complicité avec Applejack, même s’il lui arrive de se montrer envahissante ou surprotectrice. Ça fait partie des bons points de Sisterhooves Social, Apple Family Reunion et Somepony to Watch Over Me. Et même s’il ne fait pas partie de mes favoris, Brotherhooves Social a été une bonne occasion de montrer sa relation avec Big Mac.

Autant je ne supporte pas l’accent d’Ashleigh Ball, autant je n’ai aucun problème avec celui de Michelle Creber.
Curieux, n’est-ce pas ? :abwhut:
Très fan aussi de la VF d’Apple Bloom. Ce qui me fait toujours sourire, c’est quand elle s’essaye aux arts martiaux comme dans Call of the Cutie et The Show Stoppers, vu qu’Émilie Guillaume en pratique dans la vraie vie. Elle était vraiment destinée pour ce rôle.

10- Scootaloo :scootsmile2:

- Oh attends ! Maintenant je sais comment on appelle une poule ! Scootaloo ! Scoot Scootalooooo !
- C’est tellement drôle que j’ai oublié de rire...
- Tu as aussi oublié comment on appelle une poule...
Image
Scoot, pour les intimes et ceux qui veulent économiser leur salive, est la Chercheuse de Talent qui a mis le plus de temps à se démarquer à mes yeux.

Dans The Show Stoppers, on a pu être témoins de ses piètres talents de chanteuses (elle s’améliorera grandement par la suite) et voir qu’elle ne sait pas encore voler. L’utilisation d’une trottinette qu’elle propulse avec ses ailes est très bien pensée. Trottinette à laquelle elle attache parfois un chariot pour transporter des objets et/ou ses amies.
En même temps, vu que Scootaloo est dérivé de scoot (filer), qui a donné scooter (trottinette), il y avait quelque chose à faire avec ça.

The Cutie Mark Chronicles a révélé son goût pour les sensations fortes et son admiration pour la meilleure pégase de tout Equestria. Rainbow est aux acrobaties aériennes ce que John Cena est aux matchs de catch.

Et puis Sleepless in Ponyville est arrivé. Rainbow Dash qui accepte de prendre une de ses fans sous son aile, c’est déjà beau, mais qu’il s’agisse surtout d’une pouliche en quête d’une simili-grande sœur et qui ne peut pas voler aussi bien qu’elle, c’est encore plus beau. Cette relation touchante aura l’occasion de se développer au cours d’une réplique (Marks and Recreation), d’une partie d’un épisode (The Cart Before the Ponies) ou même un épisode entier (The Washouts).

Scootaloo voit ses parents encore moins souvent que Sweetie Belle (les Chercheuses ont vraiment pas de chances avec leurs parents, quand même) et ne sait toujours pas voler, deux problèmes qui contribuent grandement à l’importance qu’elle accorde à sa relation avec Rainbow. J’espère cependant que ces points auront droits à des éclaircissements avant la fin de la G4. Est-ce que Scootaloo arrivera à prendre son envol un jour ? Est-ce qu’on saura ce que font ses parents pour être absents de Poneyville aussi longtemps ? Est-ce qu’on verra cette fameuse baby-sitter à qui elle échappe tous les jours ?
Pire baby-sitter du monde d’ailleurs, elle devrait prendre des cours avec Cadance... :cadence4:

Même si elle est la casse-cou (ha ha...) des Chercheuses, Scootaloo s’est montré étonnamment douée pour le bricolage dans One Bad Apple et Twilight Time. Épisode dans lequel elle démonte carrément un monocycle et une trottinette (décidément). C'est aussi un point du personnage assez furtif, sur lequel la série ne s'est pas trop arrêté.

Elle joue aussi très mal la comédie, et pas seulement dans Marks for Effort, on a déjà pu l’observer dans Hearts and Hooves Day.

Pour terminer ce paragraphe, j’aime bien la voix de Scootaloo en VF et en VO, même si elle ne se démarque pas autant que celle d’Apple Bloom et Scootaloo. Sauf quand il s’agit de pousser une gueulante de joie ou de rage, là, elle est au top.
Image
Image
11- Tirek :twimad2:

Le meilleur antagoniste de final de saison à mes yeux.

Voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p88824

12- Trixie :trixie2:

Alias la Grande et Puissante Trixie pour elle-même, la plèbe et les admirateurs, Madame Puissante pour les admirateurs originaux et Trix pour les intimes.

Excellente antagoniste épisodique à l’opposé de Twilight, et la meilleure antagoniste épisodique réformée à mes yeux.

Détestable lors de ses premières apparitions, Twilight l’amène petit à petit à changer de comportement... mais ironiquement, elle ne deviendra pas amie avec elle mais avec sa propre élève, qui est également une de ses anciennes ennemies. Très bien pensé, et les épisodes avec le duo de Trixie et Starlight ont été très bons jusqu’à présent.

L’évolution de Trixie a été bien construite. À ses débuts, Trixie exécutait ses tours de magie, faisait circuler de fausses histoires sur elle pour se faire mousser et parlait principalement d’elle à la troisième personne. Elle a laissé tomber les mensonges après le fiasco de Boast Buster, et à partir du moment où elle devient amie avec Starlight, elle utilise de plus en plus le "je". Désormais, elle se concentre sur ses tours de magie, qui sont de plus en plus spectaculaires.

Le fait qu’elle ait recours à la fois à des sorts (la vraie magie à Equestria) et de la prestidigitation (la fausse magie à Equestria) la rend unique, amène à quelques scènes drôles et une bonne morale à Magic Duel, où lorsqu’elle privilégie des sorts ultimes pour se venger de Twilight, celle-ci parvient à la vaincre uniquement avec de la prestidigitation.

Très bonne voix en VO, avec sa manie de rouler les R, et en VF, où elle est interprétée par Audrey d’Hulstère, une autre de mes comédiennes belges préférées.

Autre satisfaction : Trixie est un des rares personnages d’Equestria Girls en dehors des Human 7 à avoir eu droit à un peu plus de développement, notamment dans l’excellent Forgotten Frienship.

13- Casse-Cou/Daring Doo :RDyeah: :daring:

J’ai été assez surpris de voir ce color swap de Rainbow Dash la première fois. Comme on l'a dit plus haut dans ce sujet, je me suis même demandé si ce n’était pas juste comment Rainbow voyait le personnage du livre.

Mais je l’ai aussi adoré dès sa première apparition, vu que je suis très friand d’œuvres comme Indiana Jones et Tomb Raider. Ça a été une vraie surprise de la revoir et de découvrir que ses aventures sont réelles dans la saison 4. Et quelles aventures ! Elles n’ont rien à envier à celles des Mane 6.

Mine de rien, Casse-Cou contribue tout autant que les Mane 6 à protéger Equestria, parce que si on laissait Ahuizotl ou Caballeron déchainer le pouvoir des artefacts qu’ils recherchent, ça pourrait causer des problèmes. Vous vous souvenez de ces anneaux dans Daring Don’t capables de dérégler la chaleur émise par le soleil ?
Indiana Jones et Lara Croft ont fait pareil en contrecarrant les plans de Belloq, de Mola Ram, des Solarii et les autres. Les aventuriers dans leur genre contribuent au maintien de la paix mondiale, et ce sans super-pouvoirs !

C’est toujours un plaisir de voir l’univers de Casse-Cou, à la fois lié et indépendant au reste de la série. Il y aurait moyen de faire un spin-off avec ça. Ou alors de publier ses romans pour de vrai.

En plus de lui ressembler, Casse-Cou a un comportement similaire à celui de Rainbow, mais ironiquement, elle ne l’a pas supportée lors de leur première rencontre, et même si ça s’est amélioré depuis, on sent que Rainbow est encore capable de la saouler, ça me fait toujours sourire.

14- Maud Pie :maud:
Bien sûr Hasbro, elle était TOTALEMENT présente quand Pinkie Pie a fait sa première fête. :maud:
Image
C’est juste nous qui sommes aveugles. :maud:
Blague à part, chaque épisode de Maud Pie a été et est encore un vrai plaisir à regarder. :maud:

J’aime bien son design complètement à l’opposé à celui de Pinkie, ses expressions faciales (oui, j’ai bien dit "ses" et pas "son"), son comportement, sa relation touchante avec sa sœur, l’amitié qu’elle a trouvée auprès de Starlight et l’âme sœur qu’elle a trouvée en Mudbriar. :maud:

L'identification a aussi joué sur mon appréciation du personnage, vu que mon panel d'expressions faciales est aussi varié que celui de Maud Pie et que j'exprime mes émotions avec autant d'entrain qu'elle. :maud:
J’aime bien sa voix aussi. En même temps, elle est doublée par Nancy Philippot. Tu peux pas test. :maud:
Voilà, simple et efficace, un bel hommage au personnage. :maud2:

15- Minuette :colgatesmile:
Première background pony du classement ! Avec un nom dérivé du français, s’il-vous-plait ! :colgatesmile:

Minuette est apparue dès le premier épisode, où elle ne dit rien mais je l’ai vite remarqué vu que j’adore le bleu.

J’ai bien aimé la revoir par la suite dans le décor, puis prononcer ses premiers mots dans A Canterlot Wedding. La pauvre s’y fait d’ailleurs hypnotiser avec Twinkleshine et Lyra Heartstrings. Au début, j’y cru que c’était des Changelins (dont j’ai hélas appris l’existence avant de voir A Canterlot Wedding).
Avec le recul, je me dis que Chrysalis n’utilise pas souvent ce don très pratique de contrôle mental. :rariteye:

Mais bien sûr, ce que j’ai préféré, c’est son rôle dans Amending Fences, où c’est certainement un des personnages les plus développés, même si l’épisode se concentre plus sur Moon Dancer. En tout cas, Minuette est nettement plus présente et bavarde que Twinkleshine et Lemon Hearts.

J’aime bien la personnalité qui lui a été donnée. Toujours sympa, souriante et insouciante. Même si Twilight était assez distante avec ses camarades de classe et qu’elle ne leur a pas parlé pendant un moment, Minuette est très contente de la voir et lui dit qu’elle n’a aucune raison de s’excuser pour son comportement. Twinkleshine et Lemon Hearts réagissent de la même manière, d’ailleurs. Minuette essaye de renouer le contact avec Moon Dancer avec plaisir, mais quand elle se fait claquer la porte au nez, ça ne lui fait pas de la peine, contrairement à Twilight. Et quand Minuette pense à tort que Twilight est déjà repartie pour Poneyville, elle n’est même pas déçue.

La scène où Minuette révèle qu’elle connait très bien Pinkie est bien marrante, ainsi qu’une référence ironique au fait que Twilight n’a jamais remarqué que Minuette venait souvent à Poneyville.
Ah, la vie de background pony... :colgateironic:

Minuette est un peu comme Pinkie sur les bords d’ailleurs, avec sa joie de vivre permanente, sa langue bien pendue par moments, les quelques sautillements qu’elle fait, son goût pour les donuts, sa relative insouciance et le fait qu’elle soit restée très proche de Twinkleshine et Lemon Hearts. Mais contrairement à Pinkie, elle n’a pas un besoin vital de se faire des amis. Pinkie se serait montré plus déçu par le comportement de Moon Dancer.
En fait, Minuette est presque une Pinkie que je ne trouve pas pénible. :pgasp:

Au final, ça ne m’étonne pas qu’elle soit une bonne amie avec Pinkie, je conçois facilement qu’elles se sont vite très bien entendues.
Un détail que je n'ai remarqué que récemment : Minuette suit Pinkie des yeux quand elle sautille. Un détail marrant, qui indique peut-être qu’elle est habituée à la voir se déplacer comme ça ou qu’elle trouve ça rigolo.
Image
Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’étais content lors du premier visionnage d’Amending Fences. Il y a des centaines de background ponies, et c’est Minuette, que j’appréciais depuis sa première apparition, qui a eu la chance d’être développée et mise en avant dans un épisode. Tous les background ponies ne peuvent pas en dire autant.
Je dirais même qu’en un épisode, Minuette a réussi à atteindre le niveau de développement des background ponies qui ont vu le leur se faire avec une succession de petites scènes, comme Lyra, Bon Bon, Derpy et Vinyl Scratch.
On pourrait même la considérer comme un vrai personnage secondaire. :colgateironic:

J’espère que d’autres background ponies auront droit à cette chance avant la fin de la G4, pour le plus grand plaisir de leurs fans.
Pour finir, j’ai appris que les fans appelaient le personnage Colgate avant la révélation de son vrai nom...:colgateblink:
Heu... pourquoi pas mais la "crinière dentifrice" est loin d’être quelque chose qui la caractérise. Lyra, Sea Swirl, Lemony Gem et Silverspeed (qui se souvient d’elle ?) sont pas mal non plus à ce niveau-là.

16- Cheerilee :cherileeD:

J’ai toujours aimé ce personnage qui est apparu très tôt dans la série et dans de nombreux épisodes des Chercheuses de Talent.

Cheerilee est la seule prof de Poneyville, mais elle a l’air de bien gérer son école. Elle est ultra sympa, ultra compétente et ultra patiente avec ses élèves, même avec les plus tumultueux comme les Chercheuses. Elle a un joli design et une jolie voix, que l’on doit à Elsa Poisot, la spécialiste des personnages secondaires de la série. C’est d’ailleurs son rôle que je préfère.

Lors de son premier rôle parlé dans Call of the Cutie, j’ai toujours trouvé surprenant que Cheerilee ne punisse pas Diamond Tiara qui se moque sans retenue de ceux qui n’ont pas de marques de beauté... J’ai d’abord pensé qu’elle n’ose pas trop réprimander la fille d’une des familles les plus riches de Poneyville, mais Ponyville Confidential a prouvé le contraire... Un peu d’inconsistance, c’est dommage.

Dommage aussi que ça ne se soit pas concrétisé entre Cheerilee et Big Mac, ça aurait été l’occasion de la voir et la développer un peu plus. Ce n’était pas déconnant comme couple en plus vu qu’ils se connaissent depuis longtemps, et ils auraient eu une bonne dynamique.
Bon, ça aurait amené Apple Bloom à avoir sa belle-sœur en guise de prof, mais ça aurait pu amener des choses intéressantes et drôles.

Je vais terminer en mentionnant le premier film Equestria Girls, parce que la scène où Cheerilee doit expliquer à Twilight comment se servir d’un ordinateur prouve encore une fois à quel point elle peut être patiente.
Image
17- Lightning Dust :RDnamu:

Excellente antagoniste épisodique à l’opposé de Rainbow Dash, qui m’a beaucoup plus convaincue que Gilda.

Une opposition qui est bien construite car elles se ressemblent beaucoup. Lightning Dust est tout aussi fière que la pégase multicolore, et elle a également raison de l’être vu qu’elle est très douée en vol et en acrobaties. Ça doit être la pégase la plus rapide d’Equestria après Rainbow. Elle aime que l’attention soit tournée vers elle, a un fort esprit de compétition, n’a pas peur de prendre des risques et sait être sympa et loyale envers ses amis, qu’il s’agisse de Rainbow ou des Washouts plus tard dans la série.

Mais Lightning Dust ne devient amie qu’avec ceux qui ne remettent jamais ce qu’elle dit en question, et si ça arrive, elle les lâche sans hésitation. Rainbow et Scootaloo en ont fait les frais. Pour ce qui est des autres, s’ils ont le malheur de se trouver entre elle et son objectif, elle s’en débarrasse de manière brutale et déloyale. Les autres apprentis Wonderbolts en ont fait les frais. Il arrive aussi que ses actes mettent en danger d’autres poneys sans que ce soit son intention. Là aussi, les autres apprentis Wonderbolts en ont fait les frais, de même que les autres Mane.

Rainbow Dash s’est logiquement bien entendue avec Lightning Dust. Lorsqu’elle a découvert le côté "sombre" de sa personnalité, elle a d’abord été gênée, puis a fini par ne plus le supporter. Mais quand les deux pégases se sont revues, contrairement à ce qu’on pouvait prévoir, elles n’étaient pas totalement en froid. Alors que pourtant, Rainbow a brisé la carrière de Lightning Dust chez les Wonderbolts et que Lightning Dust a mis en danger plusieurs vies, dont celle des amies de Rainbow. Malgré cela, elles sont encore capables de discuter et chacune arrive encore à être épatée par les capacités de l’autre, vu que chacune est toujours consciente qu’elles sont les meilleures pégases d’Equestria.

Après avoir été des coéquipières, elles ne sont pas devenues ennemies mais rivales, et c’est un choix bien plus intéressant.

- RIVALES POUR LA VIIIIE !

18- Babs Seed :BSsmug:

Tu parles d’un nom prédestiné... Mais je félicite celui qui l’a trouvé.

Pauvre Apple Bloom... Elle est toute contente de rencontrer sa cousine, et celle-ci décide de trainer avec des poneys qu’elle déteste. Le mal aurait pu s’arrêter là, mais Babs Seed décide en plus d’adopter le même comportement qu’elles.
Quand un ami change complètement d’attitude au point de t’ignorer ou te mépriser, ça fait mal, mais quand ça arrive à un membre de la famille, c’est pire. J’ai vécu un de ces cas…
Le cas de Babs Seed est encore plus intéressant vu qu’elle a été également victime de harcèlement scolaire à Jumanhattan, et la seule solution qu’elle a trouvée pour y échapper est de s’y mettre à Poneyville avec des poneys plus "fragiles" qu’elle.

C’est marrant, tout de même... Vu que Babs Seed est une antagoniste destinée à durer le temps de One Bad Apple, les Chercheuses et les spectateurs finissent par comprendre qu’elle a des raisons de se comporter comme ça, et qu’il serait mal venu de lui infliger la vengeance cruelle que préparaient les Chercheuses.
Diamond Tiara n’a pas eu la même chance. C’est une antagoniste récurrente, qui a bien morflé à la fin de Family Appreciation Day, Ponyville Confidential et One Bad Apple. Mais on a finalement appris dans la saison 5 que son attitude ne vient pas de nulle part.

Finalement, Babs Seed refera machine arrière grâce aux Chercheuses et trouvera le moyen d’améliorer sa scolarité à Jumanhattan. Content pour elle et pour Apple Bloom, qui a eu la super cousine qu’elle espérait.
En espérant que ton nom ne te poursuivra pas le reste de ta vie, Babs Seed. :BShuh:
Ça aurait été intéressant d’en savoir plus sur ce qu’elle a fait avant et après One Bad Apple. Son apparition dans Apple Family Reunion et sa mention dans Bloom and Gloom étaient sympas, mais je voudrais en voir plus.

C’est un détail, mais j’aime bien son petit tic qui consiste à souffler sur la mèche de sa crinière. C’est en parfait accord avec son comportement de dur à cuire.

Babs Seed est doublée par Audrey d’Hulstère, il faut croire qu’elle aime et/ou qu’elle est douée pour les rôles de petites pestes.

19- Flim et Flam :Applehmm:

En tant que français, nous avons le privilège de faire des blagues sur La Classe américaine et un vieil anime avec leur nom.

Est-ce qu’on peut les définir seulement comme d’excellents antagonistes épisodiques à l’opposé d’Applejack ? On va dire oui pour presque toutes leurs apparitions. Mais dans l’ensemble, ils sont surtout à l’opposé de l’honnêteté.
Qui est un des éléments les plus importants de l’amitié, on ne le rappellera jamais assez. :rarityprinceless:

Dans The Super Speedy Cider Squeezie 6000, Flim et Flam apparaissent comme des marchands ambulants qui prônent l’utilisation des machines, ce qui est en effet à l’opposé d’Applejack et sa famille qui restent au même endroit et travaillent avec des méthodes rustiques. Malgré ce que leurs noms et leur tenue laisse présager, leur machine n’est pas une arnaque, puisqu’elle fait du très bon jus de pomme.
Eh non, ce n’est toujours pas du cidre. :babs:
N’arrivant pas à faire des Apple des associés, ils deviennent concurrents et manquent de gagner le concours. Ils le perdent uniquement parce qu’ils cèdent à la panique et détériorent leur production de jus. Une panique qui n’avait peut-être pas lieu d’être, mais ça, on ne le saura jamais. Avec une vision manichéenne, on peut les voir comme des méchants, mais en réalité, ils ne font rien de mal dans cet épisode. Ils sont aussi honnêtes qu’Applejack, mais travaillent différemment d’elle.

C’est à partir de Leap of Faith que Flim et Flam décident de faire honneur à leurs noms et leur tenue en renonçant à toute activité honnête. Ça les rend un peu moins ambigus que dans The Super Speedy Cider Squeezie 6000... mais après tout, il existe bien des personnes qui pensent ou finissent par penser que l’illégalité paye plus que la légalité, ainsi que des entreprises et autres structures qui cachent des trucs pas très nets dans leur fonctionnement.

Flim et Flam se sont d’abord reconvertis comme vendeurs d’une potion inefficace et potentiellement dangereuse (très belle référence aux charlatans des temps anciens et certaines pratiques qui existent encore aujourd’hui), puis ils se sont approprié un hôtel de Las Pégase grâce à Applejack et Fluttershy.
D'ailleurs, bravo pour ça les filles. :applewtf: :flutterwtf:

Même si c’était pour chasser Gladmane, remplacer un escroc par deux autres n’est pas la meilleure idée que vous ayez eue.
Et dire qu'elle s'auto-congratulent pour ça dans Sounds of Silence... :AJeat: :FScheek:
Le dernier coup en date de Flim et Flam : ouvrir une université avec le fonctionnement le plus juste qui soit. :swamused:

On les voit venir à des kilomètres, maintenant.

- On ne peut pas faire confiance à Flim et Flam ! Ils ont essayé de convaincre les Apple de quitter leur ferme ! Ils ont vendu de fausses potions ! Ils tiennent un hôtel à Las Pégase !
- Là, je vous arrête ! Notre hôtel est une entreprise légale.

Officiellement, oui... Officieusement, permettez-moi d’en douter...
Mais vous pouviez aussi contredire Twilight pour le début de la phrase, les gars. Ce n’était pas votre objectif premier dans The Super Speedy Cider Squeezie 6000, et vous faisiez de la concurrence légale.

Pour résumer, je trouve que Flim et Flam ont subi une évolution intéressante et ont amené de bonnes thématiques dans leurs épisodes. J’ai préféré leurs apparitions dans The Super Speedy Cider Squeezie 6000 et Friendship University, j’ai moins aimé Leap of Faith et Viva Las Pegasus.

La plupart du temps, leurs belles paroles suffisent à convaincre les foules du bienfondé des produits qu’ils vendent ou des services qu’ils proposent, mais ils ont prouvé dans Friendship University qu’ils sont capables de recourir à des méthodes plus persuasives pour parvenir à leurs fins. Des méthodes qui leur donnent un côté plus sinistre et encore plus méprisable.

Flim et Flam sont aussi des antagonistes qui apportent une chanson dans presque toutes leurs apparitions.
Bakaarion doit les adorer. :rd:

Moi qui n’ait rien contre ça dans les dessins animés (tant qu’elles ne sont pas trop nombreuses), j’ai adoré toutes leurs chansons, sauf celle de Leap of Faith. Elles sont toujours très entrainantes, et les poneys qu’ils entrainent dans leur chant ont l’air d’accord avec ça.

Je les aime bien aussi pour le design. En plus de faire partie des rares jumeaux de la série, Flim et Flam se distinguent bien des autres poneys avec leur physique élancé et leur tenue de marchand de foire très appropriée.

Les personnages masculins sont peu nombreux dans My Little Pony mais ils sont très sympas. La même remarque s’applique pour les comédiens du casting.
Ils ont un accent particulier en VO (très prononcé chez Flam), mais qui ne m’est pas insupportable comme celui du Texas.
En VF, on a droit à un excellent duo de comédiens-chanteurs avec Philippe Allard en Flim et Alain Eloy en Flam.
Sauf dans la saison 6, bien sûr… :swdream:

Pour finir, Flim et Flam ont leurs alter-ego dans Equestria Girls, qui sont tout aussi malhonnêtes mais qui ont un physique filiforme des plus perturbants. Mais ils ont récemment contribué à une des meilleures scènes de tout Equestria Girls dans Rollercoaster of Friendship, et ça mérite d’être souligné.
Image
20- La princesse Cadance et Shining Armor :cadhappy:

Il leur est arrivé d’apparaitre séparément, mais la plupart du temps, on les voit ensemble. Normal, vous me direz.

On a d’abord appris l’existence de Shining Armor, le (super) grand frère de Twilight et capitaine de la garde de Canterlot, qui est devenu par la suite prince de l’Empire de Cristal. Décidément, il a une carrière toute aussi reluisante que sa sœur.
Enfin, prince... C’est un empereur, techniquement. :cadence3:
Tiens, en écrivant ça, je me demande pourquoi Sombra ne s’est pas donné le titre d’empereur... :swidea:

Twilight a de la chance d’avoir un tel SGF, et on s’identifie encore plus au personnage quand on ressent la même chose pour un aîné ou qu’on est/espère être perçu de la même manière par un cadet. Je parle en connaissance de cause. :shinerape:

Cadance a été la baby-sitter de la future Princesse de l’Amitié, rien que ça... J’imagine tellement sa première rencontre avec Shining Armor quand elle est venue à la maison, dommage que la série ne l’ait pas montré.
Voix dans la tête de Sbro n°1 : Mais tu sais bien que dans le comics... :flutterthink:
Voix dans la tête de Sbro n°2 : LA FERME ! :RDBlaah:
Voix dans la tête de Sbro n°1 : :flutterwtf:

En tout cas, il y a une très belle alchimie entre Cadance et Twilight à chacune de ses apparitions, même dans les épisodes que je déteste comme Three’s a Crowd. Et leur petite comptine est toujours aussi plaisante et gênante à voir et à entendre. En plus, elle reste facilement en tête.
Vous la chatonnez aussi en ce moment, hein ? :cadhappy:

Toutes les alicornes ayant un titre, Cadance a été identifiée comme Princesse de l’Amour... ou de la Famille ? :applenah:
Je ne sais plus où j’ai lu explicitement que Cadance est la Princesse de l’Amour, et la scène coupée du film de 2017 la présente comme la Princesse de la Famille.
Meh, les deux termes peuvent être dans un même champ lexical. Mais j’ai une préférence pour la Famille.
Quoique Princesse de l’Amour ET de la Famille sonne bien aussi...
On pourrait aussi dire que Twilight est la Princesse de la Magie ET de l’Amitié.
Après tout, elle est censée diriger une École de la Magie ET d’Amitié. N’est-ce pas, magazine ? :cadannoy:
Oh et bien sûr, officieusement, Cadance est impératrice de l’Empire de Cristal. :cadence3:

Le fait que Cadance et Shining Armor ait été chargés de gouverner cet empire a amené une grande extension du lore avec le lieu en lui-même mais aussi son fonctionnement lié au Cœur de Cristal et sa population composée de poneys de cristal, et on peut remercier les deux personnages pour ça.

Cadance et Shining Armor forment un joli couple, et leur enfant Flurry Heart a amené quelques bonnes scènes. Notamment grâce à Shining Armor qui s’est révélé être un père attentionné et stressé, à la fois touchant et drôle.

Cadance est aussi la princesse alicorne que je trouve la plus proactive (derrière Twilight si on la compte). Je veux dire, c’est à elle et Shining Armor qu’on doit la première défaite de Chrysalis, et elle a beaucoup contribué à la mort de Sombra (ne t’attire pas tout le mérite, Spike).
Voix dans la tête de Sbro n°1 : Il est pas mort, dans le comics... :fluttershy:
Voix dans la tête de Sbro n°2 : LA FERME ! :RDBlaah:
Voix dans la tête de Sbro n°1 : :flutternope:

On notera aussi sa courte mais louable résistance face à Tempest Shadow dans le film de 2017.
Toutes les princesses ne peuvent pas se vanter d’en avoir fait autant. :Twimbra: :celestem: :lunabored:

Je suis aussi très fan du design de Cadance : une licorne élancée avec une grande corne. Un design que l’on retrouve notamment chez Luna et Fleur de Lis. C’est une sorte d’équivalant féminin du design de Flim et Flam. Fleur de Lis ne sera pas d’ailleurs dans ce classement car à part le design, elle n’a hélas pas grand-chose digne d’intérêt.
Le choix des couleurs et la voix aussi sont très bien. On devrait vraiment proposer à Maia Bairan un autre rôle d’antagoniste, elle faisait très bien la fausse Cadance.
Et pour la voix de Shining Armor, on a le plaisir de retrouver PHILLIPE ! Allard.
https://www.youtube.com/watch?v=qznbecUX3Fc

21- Volonté de Fer/Iron Will :trixie:

Je ne comprends toujours pas quel était le problème avec Iron Will pour la VF. Tout le monde connait Iron Man, petits comme grands !
Les plus grands connaissent aussi Iron Maiden, dans un autre registre. :osad:

Excellent antagoniste épisodique à l’opposé de... ah ben non, pas lui. Il est juste à l’opposé de Fluttershy dans Put Your Hoof Down, on ne peut pas le qualifier d’opposé de Twilight dans Once Upon a Zeppelin. Donc excellent antagoniste épisodique tout court.

Ça m’a d’ailleurs un peu surpris au début de voir que Twilight le connaisse, vu qu’elle n’apparait pas dans Put Your Hoof Down. Mais je suppose que Fluttershy, Rarity et Pinkie lui ont parlé de lui.

Iron Will a le chic pour réapparaitre quand on ne s’y attend pas. Ça a d’autant plus marché dans Once Upon a Zeppelin car je n’ai pas reconnu sa voix tout de suite. Oui, honte sur moi, je sais... On le revoit plus tard dans la série, mais je vais garder le titre de l’épisode secret pour ceux qui ne l’ont pas encore vu.

Apparu après Trixie, c’est le deuxième personnage de la série tellement imbu de lui-même qu’il parle de lui à la troisième personne. Il ne me semble pas que la série ait encore faut le cas inverse : un personnage qui parle de lui à la troisième personne parce qu’il est stupide (comme Boo dans Dragon Ball ou Hulk).

C’est marrant, Iron Will a suivi le même cheminement que Flim et Flam : il a commencé avec une activité honnête dans Put Your Hoof Down, activité dans laquelle il est doué même si ses méthodes sont un peu brutales et extrêmes. Mais ce qu’il fait dans Once Upon a Zeppelin est bien plus répréhensible.
C’est à croire qu’Hasbro aime bien rendre les antagonistes "gris" plus "noirs". :RDbeg:

Iron Will est le premier et encore à ce jour le seul représentant de l’espèce des minotaures, des créatures qu’il est toujours sympa de voir dans une œuvre. Surtout pour moi qui adore la mythologie antique. Il a aussi une grosse voix qui en impose.

22- Vapor Trail et Sky Stinger :every:

C’est difficile de les juger séparément, mais si je devais en retenir un, ce serait clairement Vapor Trail.

Top Bolt est un des épisodes provoqué par la Carte de l’Amitié que je préfère, pas seulement parce qu’il met en scène l’académie des Wonderbolts et Rainbow Dash (en duo avec Twilight pour le coup), mais surtout à cause de ces deux personnages.

Ils forment un duo original de pégases, Sky Stinger étant dépendant de Vapor Trail pour faire ses acrobaties sans le savoir et Vapor Trail refusant de voler seule même si elle est très douée. Et pourtant, chacun va devoir apprendre à se débrouiller sans l’autre.

C’est touchant d’apprendre que ce duo s’est formé par le désir de Vapor Trail de ne plus attirer l’attention sur elle et de faire plaisir à Sky Stinger qui est en manque d’attention.

Bon, lorsque Sky Stinger découvre la vérité, on a droit à une scène de "menteur dévoilé" qu’on aimerait ne plus voir dans une œuvre quelconque mais bon...

J’aime bien le design de Vapor Trail, très vapeur (sans blague ?) et nuage. La voix de la comédienne de la VO, Rhona Rees, me rappelle notre Dorothée Pousséo nationale. En VF, elle est doublée par Tania Garbarski, que je préfère sur ce rôle plutôt que sur celui pour lequel on la connait le plus : Diamond Tiara.

23- Autumn Blaze :applefuck:
La légende de Mistmane dans Campfire Tales a été l'occasion pour la série de s'inspirer un peu de la mythologie asiatique. Mais elle a fait bien mieux avec les Kirins de Sounds of Silence dans la saison 8, inspirés des Qilins. Ça a été une surprise et un plaisir de les découvrir, d'autant que malgré quelques images auxquelles je n'ai pas échappé, je ne savais rien d'eux.

Je ne savais surtout rien de la plus importante de ces Kirin, Autumn Blaze. Et je m’y suis attaché très rapidement. Un concentré de bonne humeur, et assez débrouillarde pour avoir réussi à trouver un remède à la "source anti-émotions et anti-paroles" et à contrôler sa forme de Nirik.
C’est aussi un vrai moulin à paroles, mais on la comprend vu qu’elle n’a pas eu l’occasion d’avoir quelqu’un pour lui répondre pendant un bon moment.
Elle aussi est peu une meilleure Pinkie Pie à mes yeux, comme Minuette. :pinkdark:
Et cette chanson... Cette chanson ! Un ton parfait, un subtil mélange d’émotion et d’humour. :Twienjoy:

La VF a fait appel à la comédienne-chanteuse Stéphanie Vondenhoff pour doubler Autumn Blaze. Elle avait assuré la voix chantée d'Adagio Dazzle dans Rainbow Rocks, ça a été un vrai plaisir de la réentendre interpréter une bonne chanson et de l'entendre dans un rôle parlé pour une fois.

24- Coco Pommel :cocogrin:
Après Minuette, voici un autre personnage dont le nom fait référence à notre beau pays ! :cocohappy:

Elle n’apparait pas longtemps dans Rarity Takes Manehattan (l’épisode consacré aux Clés du Coffre d’Harmonie que j’ai préféré), mais elle y joue un beau rôle. Elle fait un super travail pour Suri Polomare, qui ne lui accorde que peu de reconnaissance.

Complice malgré elle des mensonges de Suri, elle finit par désapprouver sa vision du "chacun pour soi". Elle trouve ensuite le courage de démissionner et à d’aller s’excuser devant Rarity, tout en lui apprenant la vérité sur le concours. De beaux gestes, qui seront récompensé par un retour immédiat dans le mode de l’emploi, avec une patronne beaucoup plus agréable.

On ne l’a pas tant vue que ça par la suite, à part dans Made in Manehattan que je n’ai pas spécialement aimé (mais Coco Pommel et ses intentions sont clairement les meilleurs points de l’épisode) et une apparition éclair au début de The Saddle Row Review et le film de 2017.

En VF, Coco Pommel est interprétée par Fanny Roy, qui fait aussi partie des comédiennes belges que je préfère.

25- Suri Polomare :cocofear:

Excellente antagoniste épisodique à l’opposé de Rarity.

Elle suit le même schéma que Lightning Dust qui me plait beaucoup : elle apparait d’abord comme très sympathique, et ce n’est que plus tard qu’elle révèle sa vraie nature.

Mais contrairement à Lightning Dust, qui ne fait pas semblant d’être sympa, Suri Polomare feint ses émotions pour parvenir à ses fins (ha ha...). Elle exploite d’abord la générosité de Rarity pour s’approprier le tissu qu’elle a fabriqué, puis lui fait croire qu’elle a perdu le concours pour être déclarée vainqueur par abandon. Le pire, c’est que les personnes dénudées de scrupules comme elle existent bel et bien, surtout dans la conjoncture actuelle.

Suri Polomare a aussi la chance d’avoir une couturière douée et impliquée dans son succès, à qui elle n’accorde presque pas de reconnaissance, à part un salaire (et encore, on ne sait pas combien elle la paie). Un point intéressant du personnage, même s’il a été un peu trop tourné en cliché avec le coup du café.

Mais dans l’ensemble, ça reste un personnage plus ancré dans la réalité que d’autres, ce qui fait toujours plaisir à voir.

J’aurais aimé la voir se confronter à Rarity et Coco Pommel à la fin de l’épisode, c’est dommage qu’elle y soit juste mentionnée.

Pour le moment, Suri Polomare est apparue uniquement dans Rarity Takes Manehattan. Je n’ai pas autant envie de la revoir que Babs Seed par exemple, mais je ne serais pas contre son retour avant la fin de la G4, il y aurait encore des choses à faire avec elle.
Non, son caméo dans The Gift of the Maud Pie ne compte pas. Personne ne fait attention à elle, même pas Rarity. :swnope:

C’est pour le moment de seul rôle d’antagoniste d’Alexandra Corréa, et il faut dire qu’elle s’en est bien sortie.

26- Spitfire :spitproud:

- Ils ont abattu mon Spitfire au-dessus de la Manche !
Désolé, son nom me fait toujours penser à La Grande Évasion et au Hooper. :rd:

Spitfire a été la Wonderbolt la plus intéressante à voir, jusqu’à ce que Rainbow Dash lui pique la place en rejoignant les membres permanents de l’escadron.

Elle s’est montrée plutôt calme dans ses premières apparitions, ce n’est qu’à partir de la saison 3 qu’elle a révélé qu’elle aime bien gueuler sur les membres de son équipe et les nouvelles recrues. Le "syndrome Hartman" touche beaucoup de militaires, mais il est toujours délectable pour les oreilles. C’est Elsa Poisot qui la double, ça doit la changer de faire quelqu’un qui n’est pas aussi calme de Cheerilee.

Peut-être en souvenir de ses premières apparitions, et aussi parce que c’est plus original, je préfère les scènes où elle se montre proche ou complice avec son équipe, comme la fin de Wonderbolts Academy et Newbie Dash ou le début de Top Bolt.

Qu’elle soit en combinaison de vol, en tenue d’instructrice ou à poil (ce qui n’arrive pas souvent), elle a un bon design, en particulier la coupe de cheveux, parfaite pour l’aérodynamisme.
Il y a des Wonderbolts qui devraient en prendre de la graine. :RDcrunchy:

Enfin, il y a mieux en termes aérodynamisme, comme ceci par exemple :
Image
J’ai vu que Rainbow pourrait avoir une coupe comme ça dans la G5, et je trouve ça pas déconnant. :RDwtf3:
Mais je digresse. :spitwtf:

27- Sassy Saddles :swfabric: :raritywtf:

Dans Canterlot Boutique, Sassy Saddles prend petit à petit le contrôle du nouveau Carrousel et y impose sa vision de la mode totalement opposée à celle de Rarity, qui prône la production de masse et l’uniformité. Cela amène un très bon conflit entre les deux personnages, et le traitement d’un sujet terriblement d’actualité, et pas seulement dans la mode.

Sassy Saddles a un caractère très ancré dans la réalité, comme Suri Polomare. D’ailleurs, vu qu’elle passe pour la méchante de l’épisode, même si encore une fois il ne faut pas avoir une vision aussi manichéenne, je m’attendais à ce qu’elle devienne une autre rivale de Rarity, comme Suri. Qu’elle quitte le Carrousel pour aller fonder son propre magasin ou que ce soit Rarity qui parte pour aller ouvrir une autre boutique. Ça aurait été intéressant. Mais ça ne s’est pas fait finalement, vu qu’elle finit par changer de point de vue.

Sassy Saddles a le joli design de Cadance et Luna, et j’ai vu qu’elle est inspirée du rôle d’Emily Blunt dans Le diable s’habille en Prada (qu’il faudrait que je regarde).
Emily Blunt à qui la série a fini par faire appel d’ailleurs, pour doubler... Tempest Shadow.
Arf... :sweetwhat:

Comme Coco Pommel, les apparitions de Sassy Saddles sont assez rares, on l’a revu juste après Canterlot Boutique dans Rarity Investigates! puis bien plus tard dans Forever Filly, où elle suggère à Rarity d’aller passer du bon temps avec sa sœur, sans se douter de ce que Rarity va faire de ce temps. Elle fait aussi dans un petit coucou dans le film de 2017 et fait partie des persos secondaires qui ont la chance d’apparaitre dans le générique de la saison 8. Aux côtés de Rarity en plus, c’est le pied !
C’est encore Elsa Poisot qui la double ? Mais elle est partout dans ce classement, décidément ! :chersmile:

28- Les Dazzlings :twibad:

Les meilleures antagonistes d’Equestria Girls après Sunset Shimmer, et qui ont même eu droit à une apparition sympathique dans la saison 7. Un des rares bons points de Shadow Play, d’ailleurs.

Voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p89793

29- Wallflower Blush :sunset17:

Une antagoniste de moyen-métrage qui arrive à être aussi voire plus intéressante que des antagonistes de films, c’est rare et ça mérite une bonne place. J’applaudis la web-série pour avoir apporté ce personnage.

Voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p89793

30- Thorax :changelin:

Thorax a amorcé un changement important et inattendu pour les Changelins, que personne ne pouvait prévoir. Je pensais qu’ils allaient rester des ennemis plus ou moins récurrents. Même pas, ils ont finalement subi une réformation de masse.
Cette série est vraiment allée très loin dans ce domaine. :Twimbra:

L’amitié de Thorax avec Spike est touchante, et c’était cool de le voir se joindre au groupe de Starlight dans le final de la saison 6, où il a aussi joué un grand rôle dans la chute de Chrysalis. J’ai bien aimé le revoir par la suite réorganiser tant bien que mal la société des Changelins ainsi que leur réputation dans le monde entier. Une tâche qui n’est pas aisé vu que tout le monde n’est pas d’accord avec lui, notamment son frère, et que les autres peuples les voient encore d’un mauvais œil. Sans parler de la menace de Chrysalis qui plane toujours.
Ce n’est pas facile pour un peuple qui avait une grande réputation guerrière de se redonner une bonne image, même avec tous les efforts qu’il y met.
Des parallèles à faire avec le monde réel ? Nooooon... :swdream:

Le design post-réformation de Thorax est classe, le meilleur dans tout ça étant son changement de taille, qu’il ne prend même pas en compte. Spike non plus d’ailleurs. Le pauvre doit à présent lever la tête pour lui parler. :spikesmile:

31- La princesse Ambre :celestiastare: :lunabored: :cadannoy: :tseriously:

J’adore quand la série apporte du lore sur les dragons. Dragonshy a été une mise en bouche, puis on a eu les épisodes de Spike, Gauntlet of Fire faisant probablement parti des meilleurs.

Dès son apparition, je sentais qu’Ambre allait avoir de l’importance, pas forcément en tant que seigneur des dragons mais c’est finalement ce qui est arrivé.

La revoir dans Triple Threat pour découvrir un peu plus la culture des poneys et manger des murs était marrant.

Un bon design, une bonne voix (Elsa Poisooooot ! :cherileeD:), un caractère bien trempé et une gêne adorable pour tout ce qui ne fait pas assez dragon, en particulier les coutumes des poneys. Elle a encore du mal la saison 8, et je pense que contrairement à Spike, elle ne s’y fera jamais.

C’est dommage que son père, le Roi Torch, n’ait pas eu droit à la même attention qu’elle de la part des réalisateurs de la série... Vous me direz, c’est assez difficile de faire interagir efficacement et régulièrement un personnage aussi titanesque avec d’autres.

32- Spike :spikecool:
Le voilà enfin ! :spikehot:

Impossible de ne pas laisser une place à l’assistant de Twilight qui l’accompagne depuis le début de la série et a toujours été là pour lui donner un coup de main et la soutenir dans les moments difficiles comme Magical Mystery Cure, School Daze ou encore le film de 2017, après la dispute sur la plage (qui restera définitivement dans nos mémoires).

Remarque, Twilight connait Spike depuis bien avant le début de la série, vu qu’elle a fait éclot son œuf pour son examen d’entrée à l’école de Celestia. C’est touchant comme début de relation, vu que ça fait de Twilight une sorte de mère adoptive.
Le mystère sur la provenance de l’œuf a d’ailleurs amené la chouette quête d’identité de Spike dans Dragon Quest, qui est hélas restée en suspens depuis.

Spike aura aussi apporté son lot de piques et de remarques acerbes, j’ai des scènes de Winter Wrap Up et The Mysterious Mare Do Well qui me viennent en tête. C’est aussi à lui qu’doit le désormais célèbre Fluttermâle/Flutterguy.

Et bien sûr, les épisodes tournants autour de lui ont été très appréciables dans l’ensemble. Ça avait bien commencé avec Owl’s Well That Ends Well, où sa rivalité avec Owlowiscious a été très drôle à suivre. C’était cool de les revoir interagir dans quelques épisodes, d’ailleurs.

- Hou ?
Je ne me souviens pas des titres des épisodes, ma mémoire me faut défaut sur ce coup-là. :twithink:

Et ensuite, chaque épisode de Spike a été une occasion d’en apprendre plus sur les dragons, qu’il s’agisse des lieux où ils vivent ou de leurs coutumes. Et le lore, ça n’a pas de prix.
Remarque, il y a un dragon assez cupide et dangereux dans Owl’s Well That Ends Well, donc on pourrait considérer que cet épisode a aussi apporté quelque chose sur ces bestioles.

En mauvais points, il y a eu des moments où Spike s’est montré un peu trop pénible, comme dans Spike At Your Service (ce n’est pas un mauvais épisode mais Spike n’en est clairement pas le meilleur élément). Et la saison 8 a amené deux épisodes de Spike auxquels je n’ai pas du tout accroché.
Il y a aussi le crush de Spike pour Rarity n’a pas amené beaucoup de scènes ou d’épisodes intéressants ou marrants pour moi, sauf dans A Dog and Pony Show et Green Isn’t Your Color.
Puisque Bakaarion a donné son avis sur la question, autant le faire aussi : je n'ai absolument pas de problème avec de la romance dans cette série ou ailleurs. Ça dépend juste avec qui, comment et pourquoi, comme beaucoup de choses.
Big Mac et Cheerilee qui a failli se concrétiser après Hearts and Hooves Day, le mariage puis la vie de couple de Cadance et Shining Armor, Big Mac qui drague Sugar Belle et fini par être avec elle, Lyra et Bon Bon qui font leur vie tranquillement en arrière-plan... tout ça ne m’a pas gêné.
Spike amoureux de Rarity... :sweetgry:

Je préfère largement la VF de Spike assurée par Alexandra Corréa, mais je ne déteste pas Cathy Weseluck dans la VO pour autant.

33- La princesse Celestia :celestiaproud:

La Reine d’Equestria (titre officieux) et Princesse du Jour et du Soleil n’est pas très proactive... Mais c’est le cas de beaucoup de personnages de fiction dans son genre, n’est-ce pas ?
Si elle intervenait à chaque fois et qu’elle était efficace à chaque fois, ben il n’y aurait pas eu de série. :RDfear3:

Au fil de ses apparitions, on en a su un peu plus sur sa relation avec Twilight, que j’ai bien aimé et que j’aimerais voir davantage. On pourrait presque faire une bonne préquelle à la G4 avec ça.

La série s’est aussi attardée sur sa relation avec sa sœur, expliquant également ce qui a amené à l’apparition et au bannissement de Séléniaque/Nightmare Moon. C’était très touchant et ça a même amené un peu d’action.

Pour ce qui est de ses méthodes de règne, c’est une monarchie plutôt cool qu’on aimerait bien voir dans la réalité (est-ce seulement possible...), mais clairement pas de tout repos.
Je me demande encore comment Luna a pu penser ça... :celestianotamused:

J’aime aussi quand elle fait montre d’un comportement assez inattendu, comme quand elle s’amuse avec les Cake dans A Bird in the Hoof, qu’elle se montre un peu trop intéressée par les gâteaux dans Ponyville Confidential et MMMystery on the Friendship Express ou quand elle râle, comme dans Slice of Life.

Un bon design mêlant blanc immaculé et crinière colorée toujours brillante et dans le vent.

- Comment faites-vous pour que votre crinière flotte comme ça ?!
Image
Très bonne question... :celestem:
Même si certains répondront TGCM. :Celestno:

Elle a aussi une bonne voix en VF et en VO, aussi bien au naturel que quand elle râle. Très beau panel de voix dans Horse Play également, dont la fameuse Voix Royale. Dommage, on ne l’a jamais entendu employer le "nous de majesté", comme Luna.

34- La princesse Luna :lunasmile:
La proactivité de la Princesse de la Nuit et de la Lune est équivalente à celle de sa sœur. Ce doit être de famille... :celestwat: :lunashy:

J’en ai déjà parlé, les épisodes centrés sur son retour difficile à Poneyville, sa relation avec sa sœur et son passé maléfique sont très sympas, même s’ils ne font pas partie de mes favoris.

Je l’ai bien aimé en tant qu’antagoniste (je préfère ne pas donner une place spéciale pour Séléniaque/Nightmare Moon, voir le sujet approprié pour plus de détails : viewtopic.php?f=115&t=5519#p88824). Sa première apparition n’était certes pas parfaite, mais ses suivantes dans le cadre de flash-backs, de cauchemars et d’une dimension parallèle étaient bien mieux exécutées.

Qui dit Princesse de la Nuit dit rêves et cauchemars, et c’est cool de la voir y intervenir ou les explorer le temps d’une scène ou pendant une grande partie d’un épisode.

La pauvre vit complètement en décalé, obligée de dormir le jour pour récupérer. Pour avoir fait un travail de nuit pendant un bon moment, je sais ce que ça fait. C’est clairement pas de tout repos.
Je me demande encore comment Celestia a pu penser ça... :luwant:

J’aime bien son design bleu nuit et sa crinière rappelant un ciel étoilé (qui se moque tout autant de la physique que celle de Celestia)...
... mais je me demande encore ce qui s’est passée entre Frienship is Magic et Luna Eclipsed... :lunangry:
Voix dans la tête de Sbro n°1 : La même chose qu’à Snoke dans Star Wars ? :fluttersexy:
Voix dans la tête de Sbro n°2 : Ah, peut-être... :RDbeg:
Voix dans la tête de Sbro n°1 : Et tu sais bien que dans le comics... :flutterkill:
Voix dans la tête de Sbro n°2 : LA FERME ! :RDBlaah:
Voix dans la tête de Sbro n°1 : :flutterangry:

Elle est interprétée par Tabitha St. Germain en VO, que j’aime beaucoup mais que je reconnais malheureusement un peu trop souvent, et par Fanny Roy en VF. Marrant, c’est son rôle principal mais ce personnage n’est pas très haut dans le classement.

35- Les Young 6 :twiouh: :RDread: :flutterwat: :applebouh: :rarete: :pinkpop: :sgpopcorn:

Young 6, Young 6... Vous êtes sûrs qu’ils sont si jeunes que ça ? Pourquoi pas les Pupil 6 ou les Student 6 ?

Enfin bref... J’accorde une place entière à tout le groupe parce qu’ensemble, ils ont une très bonne dynamique. Mais pour ce qui est du fonctionnement individuel ou en duo, ils ne sont pas encore au même niveau que les Mane 6. Peut-être que ça viendra avec le temps. Ou pas.

Pour ce qui est de l’ordre de préférence :
1- Silverstream
2- Sandbar
3- Gallus
4- Ocellus
5- Smolder
6- Yona

J’adore Silverstream, qui est excité en permanence, s’émerveille de tout ce qu’elle ne connait pas et a un côté un peu naïf. C’est un peu un caractère à la Pinkie Pie, mais que je supporte mieux, comme pour Minuette et Autumn Blaze.

Sandbar et Gallus ont rejoint la petite liste des bons personnages masculins de cette série. Lors de sa première apparition, j’ai trouvé que Sandbar avait un côté "blasé" dans le physique et le comportement, mais finalement, il n’est rien de tout ça. Gallus est certainement le griffon que j’ai le plus apprécié... Quoique Gustavo El Grande avec sa moustache et son accent merveilleux était pas mal non plus...

Ocellus a un peu hérité d’une voix et d’un caractère à la Fluttershy, mais ça ne m’a pas trop gêné. Ironiquement, c’est la plus impliquée dans les cours. Même si The Hearth’s Warming Club a révélé qu’elle est capable de prendre les choses au pied de la lettre. Elle devrait bien s’entendre avec Silverstream.

Smolder a une bonne dynamique avec Gallus, mais aussi avec Spike dans Molt Down et Father Knows Beast. J’aime d’ailleurs le fait qu’Élisabeth Guinand ait calqué son jeu sur celui d’Alexandra Corréa pour l’interpréter.

The Hearth’s Warming Club et What Lies Beneath ont amené des éléments intéressants sur l’histoire et la personnalité des Young 6. Ils gagnent aussi des points avec le design et la voix, certains étant interprétés par des voix que l’on connait bien mais que l’on entend dans un autre registre (Silverstream, Ocellus, Smolder) et d’autres par des comédiens qui ont rejoint le casting spécialement pour l’occasion (Sandbar et Gallus).

Il n’y a que Yona qui ne m’a pas convaincu sur aucun point.
Sachez que si j’avais choisi des places individuelles pour les Young 6, ils auraient été plus bas et je n’aurais pas mis Yona.

Faire un groupe hétéroclite des principales races de ce monde était une bonne idée. Les voir discuter, se charrier entre eux ou charrier leurs profs (ils aiment beaucoup faire ça) ou juste s’intégrer à la population de Poneyville en apparaissant dans le décor, c’est très agréable. Le groupe promettait également des instants de lore dans le cadre de flash-backs ou d’épisodes centrés sur eux, ça a été le cas, j’attends d’en voir plus. Et bien sûr, tous servent efficacement le message de tolérance de la saison 8 (oui je sais, il est très subtil).

36- Les Piliers d’Equestria :starlight18:

Ah, les Piliers d’Equestria... Les Piliers de la Déception, pour moi. :twinotamused:

Leur présentation dans Campfire Tales, Daring Done? et A Health of Information était sympa, et tout ce qui a été dit sur Tourbillon Étoile le Barbu/Starswirl l’Imprononçable au cours de la série constitue une part importante du lore.
Quel dommage que tout ceci ait amené au final imparfait qu’est Shadow Play et à l’effacement des Piliers dans la série.
Effacement au profit des Young 6 ? Peut-être bien... :tponder:

Les Piliers m’ont laissé un goût amer après la saison 7, et je m’attendais à ne plus entendre parler d’eux au vu de leurs dernières répliques et ce que je savais de la saison 8.
Je me suis finalement trompé, et j’en suis content. Je n’avais pas spécialement envie de les revoir, mais au moins, ils n’ont pas été oubliés.

Cependant, j'accorde tout de même au groupe une place entière, comme les Young 6, car je ne peux pas nier que chacun a réalisé un exploit incroyable, épique ou touchant, représente une mythologie à lui tout seul, possède un design unique et a apporté de nouveaux éléments au lore.

Pour ce qui est du classement rapide, parce que visiblement j’aime faire des petits classements dans ce classement, et il y a beaucoup trop de classements dans cette phrase sur les classements :
1- Rockhoof
2- Flash Magnus
3- Mistmane
4- Somnambula
5- Meadowbrook
6- Starswirl le Tourbillon Étoile
7- Stygian

Si je devais retenir un Pilier, ce serait clairement Rockhoof, avec son design de poney terrestre imposant, sa sainte-bêche (mort aux hérétiques de la sainte-pelle) et sa légende digne de la mythologie nordique.
Il se trouve aussi que Rockhoof a eu droit à un épisode centré sur lui dans la saison 8 et... je ne m’attendais pas à l’apprécier autant. Le sujet est assez sérieux, et vire même au dramatique à la fin, et le personnage apporte de bons gags.
Bon bien sûr, il aurait été préférable que TOUS les Piliers aient droits à leur épisode, voire qu’ils soient plus présents que ça dans la saison 8.

Ma mythologie préférée étant celle de l’Antiquité, la seconde place revient à Flash Magnus, son armure et sa légende épique digne des récits grecs et romains.

Mistmane et Somnambula ont un bon design (jeune comme vieille pour Mistmane) et une bonne légende, touchante pour Mistmane et mémorable pour l’épreuve du Sphinx de Somnambula. Les mythologies asiatique et égyptienne ont leur charme. Les deux personnages ont d’ailleurs amené l’apparition de nouveaux poneys typés asiatiques et égyptiens, ces derniers ayant eu droit à un peu plus de temps de présence grâce à la saison 8.

Meadowbrook a aussi un bon design, surtout avec son masque rappelant ceux des médecins de la peste. Sa légende est assez dramatique, mais je suis moins fan de la mythologie vaudou qu’elle incarne.

Étoile Tourbillon est censé rappeler la mythologie... celtique galloise, je suppose ? Merlin, tout ça... :raritysad:
Mais il brille surtout par... comment dire pour rester poli... :rderp:
Pardon ? :rarete: Est-ce que Frienship University a également été bénéfique pour lui à mes yeux ? :raroo:
Image
Quant à Stygian... On ne le voit pas longtemps et son histoire est basé sur un quiproquo naze. :ohrarity:
Qu’est-ce que vous voulez que je fasse avec ça ?! :comeon:
Et niveau design, on repassera... :rexit:
Quand j’ai vu les premières images de la saison 8, j’ai cru que Maud Pie allait sortir avec lui, et j’ai failli avoir une attaque. :pinkhead:

37- Twilight Velvet et Night Light :twishy2:

Même si ce sont les parents de la meilleure (a)licorne du monde, je n’allais pas non plus les mettre trop haut. On les a vus dans une poignée d’épisodes, mais il a fallu attendre la saison 6 pour les entendre prononcer un mot. Leur seul rôle marquant est dans l’excellent Once Upon a Zeppelin.

C’est les meilleurs parents du monde, super gentils et aimants avec leurs enfants, dont ils sont fiers de la réussite. Et quelle réussite ! Shining Armor est devenu capitaine de la garde puis prince, Twilight est entrée à l’école de magie de Celestia puis est devenu une princesse alicorne !

Bon, on notera cependant un petit manque de jugeote, qui a été bien pratique pour provoquer Once Upon a Zeppelin.
- Vous savez, quand on vous offre des vacances gratuites, qui lit les conditions du contrat ?
Image
À votre avis, madame Velvet ? :sgfacehoof:
Oui, madame Velvet, pas madame Sparkle... Les noms de famille à Equestria font un peu ce qu’ils veulent. :applederp:

Night Light est une représentation vivante de son nom (vous êtes sûrs que Luna n’est pas de cette famille ? :celestiacafe:) et a révélé un curieux intérêt pour le bingo... Pourquoi pas ? Même si le jeu a été décrédibilisé pour des années par un certain Vegeta...

J’aime le fait que Twilight Velvet soit en partie inspirée du design que devait aborder sa fille dans la G4. Et le fait qu’elle aime les sensations fortes déteint avec son calme naturel.

De très bonnes voix aussi. En VO et en VF, Night Light est doublé par le même comédien que Shining Armor. Pour Twilight Velvet, on a droit à Tara Strong et Alexandra Corréa dans un de ses meilleurs rôles féminins de la série.

38- (Madame) le Maire :teapink: :Raritea: :FStea: :AJtea: :Twitea: :RDtea:
Que les anglais appellent aussi Mayor Mare. Donc... Mare, c’est son vrai nom ? :pinkhuh2:

Elle est maire de Poneyville depuis des années, mais elle a réussi à converser sa crinière rose. Bravo, quel est son secret ? :raritysad2:
Et pourtant, elle se la teint pour se vieillir...
C’est un concept... intéressant ? :rariwhy:

Présente depuis le tout premier épisode, c’est sans doute le personnage "politicien" le plus consistant et proactif de la série. On la voit faire son taf, et bien le faire.

Elle a eu ses moments drôles, notamment dans la scène du discours dans Applebuck Season, The Last Roundup où elle révèle son amour de l’argent et The One Where Pinkie Pie Knows, quand elle discute avec Pinkie.

Elle a aussi eu des moments marquants, comme son rôle dans The Perfect Pear et son fameux discours à la fin de Slice of Life.

39- Le prince Rutherford :pinkiehappy:

Quitte à s’intéresser à d’autres ongulés, à défaut de bisons amérindiens, la série a préféré des yaks mongols.
Un sujet moins sensible, peut-être ? :swdream:

En tout cas, je suis toujours preneur pour de l’extension de lore qui ne concerne pas celui bien fourni des poneys, même si celui des yaks m’a moins intéressé que celui des dragons.

Rutherford m’a bien fait rire dans Party Pooped, et a contribué à un message particulièrement intéressant dans Not Asking For Trouble.
Mais il a tout de même failli déclencher une guerre... deux fois, je crois ? :twgasp:
Equestria l’a échappé belle :twilihigh: / Dommage :rdfight: (rayez la mention inutile).

40- Strawberry Sunrise :applescream:

- Applejack, pourquoi es-tu aussi en colère ? Ce n’est que l’avis honnête et sincère de Strawberry. Qui y a-t-il de mal à cela ?
- Bon, elle a le droit de ne pas aimer ça, mais si elle savait à quel point on travaille dur pour que nos pommes soient parfaites, elle serait peut-être moins méchante et... Oh. Oh mince...
Image
J’ai adoré Honest Apple. Et le passage de Strawberry Sunrise fait partie de ses meilleurs moments.

Il a suffi d’une simple discussion sur un sujet très cher à Applejack pour que ce simple background pony lui fasse réaliser le problème de son comportement. Bravo à elle.

Applejack a appris une belle leçon... mais un petit détail de School Daze prouve que ça lui ait resté en travers de la gorge.
Image
On peut applaudir Applejack pour ça, d’ailleurs. Profiter de son statut de prof pour inculquer ça à ses élèves, c’est très fin.
Image
De toute façon, Strawberry a raison : les fraises sont infiniment meilleures que les pommes.
Image
Je vous attends, si vous n’êtes pas d’accord ! :pinkiesmile:

41- Shoeshine :flutteridea:

Une des ponettes que l’on connait depuis le tout début de la série !

Shoeshine est une résidente de Poneyville, mais on l’a également vu traîner un peu partout à Equestria, avant et après que la série décide de faire des background ponies plus consistants et propres à chaque ville.
Ah, la vie de background pony... :colgateironic:

Au vu de ses apparitions et ses quelques répliques, il semblerait que Shoeshine est un peu... râleuse et sans gêne.

Elle gueule sur Spike dans Hearth’s Warming Eve parce qu’il brode trop dans son texte, elle passe devant Fluttershy dans une file d’attente dans Put Your Hoof Down (elle le paiera cher d’ailleurs car ce n’était pas le jour pour le faire) et même si on la voit souvent se balader tranquillement ou discuter avec d’autres poneys, il lui arrive aussi de faire la tronche pour des raisons plus ou moins justifiées.
Image
Ça m’a surpris de voir Shoeshine à l’Université de l’Amitié dans la saison 8 vu qu’elle n’a techniquement rien à faire à Las Pégase, mais qui sait, c’est peut-être une présence calculée des réalisateurs ? Peut-être qu’elle cherchait à corriger ses petits défauts ?

Pour finir, Shoeshine a été témoin de ceci :
Image
Peu de poneys peuvent en dire autant. :sunset18: :Twirape: :sgface:
Je crois que Lyra aurait adoré être à sa place. :lyrawtf2:
Quoique vu sa tête, je crois que Shoeshine a été choquée pour la vie. Et qu’elle a dû subir une thérapie après ça. :Twimbra:

Je me souviens avoir remarqué que c’était Shoeshine dès le premier visionnage de Frienship Games, et ça m’a fait rire.

42- Daisy, Rose et Lily :rose5: :raritywtf:
Image
J’aime bien le trio de fleuristes apparu dans Applebuck Season, que l’on reverra à plusieurs reprises et qui aura droit à son petit moment de gloire dans Slice of Life.
Daisy est ma préférée des trois, on l’a même vue dès l’épisode 1, ce qui n’est pas le cas de Rose et Lily. :rose4:

Notons que Daisy n’est pas seulement fleuriste, vu que Family Appreciation Day a révélé qu’elle est aussi vendeuse de casseroles.
Image
J’ai toujours adoré ce plan. Sans doute à cause de la présence inattendue de Daisy et de son grand sourire. :raritylaugh:

Les trois fleuristes sont facilement stressées par les imprévus de leur travail et prompts à tout surdramatiser. Ça doit être aussi pour ça qu’elles s’attendent bien avec Rarity.

Remarque, elles ont été confrontées à des situations assez extrêmes pour des fleuristes... Entre les invasions de lapins affamés et les instants de déprime de Pinkie qui font dépérir les plantes qu’elle croise...
Image
43- Amethyst Star :amethyst:
On revient sur un personnage de l’épisode 1 qui est un peu antipathique... :amebored:

J’ai toujours pensé qu’Amethyst Star est un peu coincée. En même temps, c’est le cas de beaucoup de licornes et le premier plan où elle apparait est à Canterlot. On la voit souvent plisser les yeux ou faire la gueule, et elle n’a pas l’air d’apprécier deux des Mane les plus populaires : Pinkie et Rainbow. :pinkhuh2: :rdno:

Rainbow qu’elle a peut-être failli insulter dans The Mysterious Mare Do Well.
- Alors ? Comment vous m’avez trouvé ? Est-ce que j’ai été... extraordinaire ?
- C’est un peu... exagéré ?
- Répondez juste à la question. J’ai été extraordinaire, oui ou non ?
- C’est ça, extraordinaire, oui... Extraordinairement...
Image
Je ne sais pas ce qu’elle comptait dire, mais en tout cas, rien que pour cette scène, je me souviendrais toujours d’elle. :rdfight2:

44- Cherry Berry :pinkiecheck:

La propriétaire de la montgolfière la plus célèbre de la culture populaire ! Rien que pour ça, elle mérite un peu de reconnaissance !
Image
Remarque, elle est aussi éboueuse à temps partiel. C’est d’ailleurs dans cette scène qu’elle a le plus de lignes de dialogues et qu’elle aura la mauvaise idée d’empêcher Fluttershy de passer, alors que ce n’était pas le jour pour le faire.
Image
Elle est toujours des plus souriantes... sauf quand on lui cause des problèmes...
Image
... et elle peut aussi être des plus désagréables. Comme beaucoup de monde à Poneyville, j’ai l’impression. Ce n’est pas exclusif à Canterlot ou Jumanhattan.
Image
Pour ceux qui se posent la question sur les dernières places du classement, je n’ai pas eu à faire trop de recherches, vu que j’ai une très bonne mémoire, et puis quand on aime bien un background pony, inévitablement, on remarque plus facilement ce qu’il fait.

Je suis sûr que les fans de Golden Harvest, Berryshine et autres ont aussi remarqué des choses intéressantes et/ou amusantes sur leur personnalité. :swetidea:

45- Le Docteur (Hooves) :doctor:

Bon, si je devais garder un background pony que j’aime uniquement pour la référence qu’il incarne, ce serait clairement lui vu que je suis un Whovien.

Très inspiré de David Tennant en plus, mon Docteur préféré. :applebyay:
Pour le coup, on connait le nom de ce Docteur. :scootagrin:
Doctor Hooves et Mayor Mare... Ils iraient très bien ensemble, non ? :sweet:
C’est aussi le seul poney pour lequel on peut trouver une explication au changement d’espèce qu’il subit parfois. :babs:

*********************************************************************************
Vous voilà arrivés à la fin du message ! Merci de votre visite ! :twimagic:
En partant, merci de jeter vos sachets de pop-corn et vos tubes d’aspirine vides dans les poubelles prévues à cet effet. :pinkiesmile:
- Pavé César ! Ceux qui vont (pas :applebloom:) te lire te saluent ! :scootsmile2: :swamused: :applebyay:
- :scoterror: :swnope: :applebmouth:

Avatar du membre
Thunder Hooves
Brony savant
Messages :828
Enregistré le :05 sept. 2017, 21:03
Sexe :Garçon
Localisation :Everfree Forest

Re: Vos poneys préférés

Message par Thunder Hooves » 29 oct. 2018, 11:27

Franchement mais franchement comment vous faites pour avoir autant de choses à dire sur autant de poney ? :applefear: Vous me découragez à faire le mien :applesaddy:
Sunset Shimmer Best Waifu :sunset23:

Tout avis contraire ne sera pas retenu comme stipulé dans l'article 156 alinéa 4 du code des fanboy :yousay:

À ceux que ça intéresse voici un lien vers mes scripts MLP :
Épisode 1 : " Un Plan qui bat de l'Aile "
Épisode 2 : " Coup d'Envol "

Et mon bloc sur le forum, mon DA ainsi que le Redbubble :
Deviant Art
Le Bloc de Thunder
https://www.redbubble.com/fr/people/Dar ... file&asc=u

Répondre